Réélection du gouvernement Legault – L’AREQ se souvient qu’il n’y a « rien de trop beau pour nos aînés » selon le premier ministre

Durant la campagne électorale, le premier ministre sortant, monsieur Legault, a vanté le projet de maisons des aînés en affirmant qu’il n’y a « rien de trop beau pour nos aînés ». Par voie de communiqué, l’AREQ a affirmé s’attendre à ce que le même enthousiasme s’applique aux soins à domicile et aux CHSLD vétustes.

« C’est beau le projet de maisons des aînés, mais nous savons que tout le monde n’aura pas le luxe d’y finir ses jours. Avant d’en arriver là, les experts s’entendent pour dire qu’il faut investir tout autant sinon plus dans les soins à domicile. C’est aussi la volonté largement exprimée par les personnes aînées de rester chez elles, dans leur communauté, le plus longtemps possible. Le gouvernement réélu doit entendre ce message », a souligné Lise Lapointe, présidente de l’AREQ.

Puis, l’AREQ a réitéré la nécessité d’investir pour la réfection des CHSLD vétustes et de s’assurer d’attirer et de retenir du personnel. Lorsque vient le temps où les soins à domicile ne suffisent plus, notre société doit garantir un accès à des soins de longue durée de qualité. Rappelons que la liste d’attente s’est allongée dans les quatre dernières années avec un sommet historique de plus de 4 000 personnes en attente d’une place malgré l’ouverture des maisons des aînés.

Tagged , , ,

Appel aux profs retraités : l’AREQ discute avec le ministre de l’Éducation

La présidente de l’AREQ, Lise Lapointe, a tenu une rencontre avec le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, le 2 février dernier. La rencontre portait sur les mesures entourant le retour au travail des profs retraités. Nous savons que le réseau de l’éducation est cruellement en manque d’enseignantes et d’enseignants, un peu partout au Québec. La pénurie, qui ne date pas d’hier, est sans doute exacerbée par la pandémie de la COVID.

Devant ce constat, le gouvernement du Québec a adopté en septembre 2020 un décret visant à inciter les enseignantes et enseignants retraités à effectuer de la suppléance ou des contrats dans les écoles. Ces retraités sont ainsi en mesure de recevoir la rémunération au taux de l’échelle unique de traitement, pouvant atteindre 460 $ par jour (au dernier échelon – taux calculé en fonction des nouvelles échelles de traitement des Ententes 20-23).

De plus, ils peuvent continuer de recevoir leur rente de retraite en totalité et sans pénalité, tout en évitant de cotiser de nouveau au RREGOP.  Enfin, le décret de 2020 précisait que la mesure n’était accessible qu’aux enseignantes et enseignants ayant pris leur retraite après juillet 2015. Cette mesure a été jugée discriminatoire par plusieurs intervenants, notamment l’AREQ, de sorte que des représentations ont été faites auprès du gouvernement pour corriger la situation.

Modification du décret

Ainsi, le ministre Roberge a confirmé à la présidente de l’AREQ que cette limite a été retirée du décret. Dorénavant, l’ensemble des enseignantes et enseignants retraités auront droit à 460 $ par jour pour effectuer de la suppléance ou un contrat dans une école, peu importe leur date de prise de retraite.

Le ministre a également assuré que les discussions sont en cours avec les différents partenaires impliqués pour pérenniser cette mesure au-delà de la pandémie, et ce, aux mêmes conditions mentionnées plus haut. Fait intéressant.

Comment postuler? 

Les enseignantes et enseignants retraités qui souhaitent répondre à l’appel du ministre Roberge pour retourner au travail peuvent soumettre leur candidature auprès du centre de services scolaire de leur choix. Les coordonnées de l’ensemble des centres sont disponibles sur le site Internet de la Fédération des centres de services scolaires du Québec au https://www.fcssq.quebec/centres-de-services-scolaires/recherche-par-region.

La rencontre a également été l’occasion de discuter des modalités administratives et fiscales entourant le retour des retraités. La présidente de l’AREQ a notamment suggéré qu’un guichet unique soit mis en place pour faire en sorte qu’une personne puisse soumettre sa candidature une seule fois, plutôt que d’être obligée de contacter individuellement chaque centre de services scolaire où elle est prête à travailler.

La présidente de l’AREQ a aussi profité de l’occasion pour rappeler l’importance d’améliorer les conditions d’exercice des enseignantes et enseignants encore en emploi pour éviter que certains devancent leur retraite par épuisement ou quittent la profession.

Tagged ,

Recherche de remplacements temporaires et de courte durée des établissements scolaires et collégiaux

Collecto recherche des experts afin de répondre aux besoins de remplacements temporaires dans le réseau des Cégeps ou des Centres de services scolaires pour les régions de Montréal, Laval et de la Montérégie.

Si au cours de votre retraite, vous désirez :

  • Demeurer actif et socialiser davantage
  • Rester utile et carburer à de nouveaux défis
  • Gagner un revenu supplémentaire
  • Faire une différence en partageant votre expertise

Collecto vous propose des mandats adaptés à votre réalité. Vous pourrez ainsi :

  • Accepter le mandat qui vous convient au moment désiré
  • Choisir l’endroit, le type et la durée du remplacement, selon vos disponibilités
  • Opter pour le télétravail pour la majorité des remplacements proposés
  • Rester maître de votre horaire
  • Choisir de mettre en valeur votre expertise

À propos

Collecto Services regroupés en éducation a été créé en 1997 à l’initiative des cégeps sous le nom de Centre collégial des services regroupés. Au fil des ans, de nombreuses commissions scolaires, des universités et des collèges privés ont adhéré à ses services, ce qui a poussé l’organisation, à l’occasion de son 20e anniversaire, à changer son identité pour qu’elle reflète davantage la diversité de sa clientèle et de son offre de services.

Des questions? Contactez espace.reso@collecto.ca

Tagged ,

L’AREQ est fière d’appuyer l’organisme Maman va à l’école

Cette année, le chapitre du Haut-Richelieu de l’organisme Maman va à l’école a remis sept bourses, en présentiel, dans le respect des mesures sanitaires. Fière de soutenir cet organisme qui vise principalement l’accès à une véritable formation pour les mères de famille monoparentale sans égard à leur âge, l’AREQ a contribué à deux bourses.

C’est donc un réel privilège de remettre ces bourses :

 

  • Priscilla Brisson a obtenu une bourse de 500 $ offerte par l’AREQ nationale.
  • Roxanne Prairie Bourgault a reçu une bourse de 400 $ de l’AREQ Haut Richelieu.

Bravo pour leur persévérance. L’AREQ leur souhaite le meilleur pour la suite des choses!

Priscilla Brisson
Roxanne Prairie Bourgault

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À propos de Maman va à l’école

Depuis 2013, Maman va à l’école a mis sur pied un programme de bourses d’encouragement à la persévérance scolaire pour les mamans cheffes de famille monoparentale. Dans son plan d’action national 2017-2020, l’AREQ a appuyé des organismes et des initiatives visant à promouvoir la persévérance et à lutter contre le décrochage, de même qu’organiser et soutenir des initiatives favorisant la solidarité intergénérationnelle. C’est dans cet esprit que nous appuyons Maman va à l’école.

Tagged ,

L’AREQ est fière de s’associer au Réseau Technoscience afin de développer l’intérêt des jeunes pour la science!

L’AREQ a récemment développé un nouveau partenariat avec le Réseau Technoscience. Ainsi, l’AREQ soutiendra les finales régionales des Expo-sciences en plus de remettre un Prix reconnaissance à un ou une membre du personnel de l’éducation qui accompagne les jeunes dans la préparation de leurs projets aux Expo-sciences, Défi Apprenti Génie (DAG) et Défi génie inventif (DGI).

Pour ne rien manquer de ces captivantes finales régionales des Expo-sciences qui auront lieu du 11 mars au 25 avril, voici l’horaire complet et les informations pour chaque région : https://technoscience.ca/finales-regionales/.

À propos du Réseau Technoscience 

Le Réseau Technoscience et ses organismes régionaux sont présents partout au Québec afin de promouvoir le goût des sciences et des technologies chez les jeunes Québécois de 4 à 20 ans. Leurs programmes et leurs activités encouragent l’émergence d’une relève scientifique tout en soutenant l’enseignement des sciences et des technologies par une approche concrète.

Tagged ,

« Répondez présent » pour donner un coup de pouce aux élèves : tutorat en ligne

Le 8 janvier, le ministre de l’Éducation avait annoncé une série de mesures d’aide pour venir en aide aux élèves en difficulté dans le réseau scolaire durant la pandémie, dont un nouveau programme de tutorat. L’AREQ avait alors manifesté son intérêt de collaborer avec le ministère de l’Éducation afin de contribuer à cet effort et a d’ailleurs rencontré le cabinet du ministre les jours suivants.

Le ministère a par la suite mis sur pied la plateforme « Répondez présent ». Ainsi, le recrutement de tuteurs pour venir en aide aux élèves en difficulté dans le réseau scolaire débute graduellement au cours des prochaines semaines et se poursuivra jusqu’en juin 2022. Le service de tutorat se fera principalement en ligne, réunissant chaque semaine des groupes de quatre ou cinq élèves qui auront été identifiés par leurs enseignants. De l’aide individuelle pourrait aussi être disponible. Les tuteurs seront rémunérés.

Si vous êtes retraité du réseau scolaire et que vous souhaitez aider les élèves en difficulté en offrant vos services de tutorat, faites connaître votre intérêt à votre ancien employeur en remplissant le formulaire.

En résumé, voici les points importants concernant les membres de l’AREQ :

  • L’objectif du service : les tuteurs favoriseront la réussite d’élèves identifiés par l’équipe-école, en aidant ceux qui rencontrent des difficultés dans certaines matières scolaires;
  • Les personnes retraitées sont invitées à participer pour assurer le soutien des élèves : chaque centre de services scolaire ou commission scolaire (CSS/CS) est responsable de l’embauche du personnel nécessaire pour offrir des services de tutorat, en fonction des besoins établis par les milieux. Vous devez manifestervotre intérêt par le biais de la plateforme Répondez présent;
  • Une personne retraitée peut recevoir la rémunération temporaire prévue par la mesure pour contrer la pénurie des enseignants dans ce contexte d’urgence sanitaire prévue au décret no 964-2020;
  • Les services de tutorat doivent s’offrir de façon prioritaire à distance, mais des exceptions peuvent être envisagées par le milieu scolaire tout en respectant les mesures sanitaires applicables, mais dans un établissement scolaire;
  • Votre engagement n’affectera pas votre régime de retraite.

Pour toute autre question, visitez la foire aux questions sur le site du ministère et inscrivez-vous si vous voulez contribuer :

 

Tagged
CSQ Magazine
> En savoir plus
Assurance auto et habitation