Bon été!

L’équipe des communications de l’AREQ prendra une pause d’infolettre pour les mois de juillet et août. Nous tenions à vous remercier de votre intérêt pour cette infolettre hebdomadaire, qui compte désormais plus de 16 000 abonnés. D’ailleurs, les participations aux questions de la semaine dépassent maintenant les 1 000 répondants et nous en sommes très fiers!

Nous vous souhaitons un bel été et au plaisir de vous retrouver dès septembre prochain.

Le Quoi de neuf de l’été est arrivé : dossier spécial sur l’indexation

Le plus récent numéro du magazine Quoi de neuf est arrivé! En plus de pouvoir consulter le magazine en format Web, vous pouvez aussi lire chaque article et les partager sur vos réseaux sociaux via le site quoideneuf.areq.lacsq.org. Le dossier spécial de ce numéro porte sur l’indexation et les conséquences de la hausse du taux d’inflation sur les rentes partiellement indexées.

Vous y trouverez notamment un texte sur le bilan de l’an 1 du biennat de l’AREQ et des articles sur des sujets variés tel que les soins à domicile, l’environnement et les services de NOVUM, des consultations juridiques gratuites et illimitées pour les membres de l’AREQ.

Tout cela et bien plus encore! Bonne lecture!

Tagged

SécuriCAB – Un service d’appels automatisés visant la sécurité des personnes aînées seules

Le gouvernement du Québec vient d’annoncer le déploiement de SécuriCAB, un service d’appels automatisés visant la sécurité des personnes aînées seules vivant à domicile. SécuriCAB a été élaboré pour l’ensemble des personnes aînées du Québec souhaitant bénéficier de ce service de manière à détecter des urgences et à procurer une plus grande sécurité et tranquillité d’esprit, à elles-mêmes ainsi qu’à leurs proches et leurs personnes proches aidantes. Le projet se fera en collaboration avec la Fédération des centres d’action bénévole du Québec (FCABQ).

Le déploiement du service s’amorcera au début de l’automne et couvrira l’ensemble des régions d’ici 2024. À terme, SécuriCAB permettra aux personnes aînées qui le désirent d’adhérer au service d’appels automatisés quotidiens. Ceux-ci seront effectués à l’heure convenue avec l’abonné afin de confirmer son bien-être. En cas de non-réponse de l’abonné, des démarches seront entreprises afin d’effectuer une vérification de la situation par un répondant désigné ou un organisme de la communauté. Le cas échéant, un appel d’urgence est effectué au service de police local en vue de s’assurer de la sécurité de la personne aînée.

De plus, le service permettra aux centres d’action bénévole (CAB) d’optimiser leur travail en joignant d’un « clic » les usagers de services, les bénévoles et les partenaires pour les informer sur divers sujets. De simples rappels, sans engagement de la part de l’abonné, pourront être effectués via le système. De ce fait, SécuriCAB vient s’ajouter à la panoplie de services déjà offerts par les CAB pour maintenir les aînés à domicile. Par exemple, le service pourrait informer les personnes aînées abonnées qu’une modification concernant la livraison de repas par la popote roulante doit être réalisée ou de confirmer que le service d’accompagnement bénévole est toujours requis pour la période prévue.

La nutrition vous intéresse et vous avez 65 ans et plus ?

L’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF) recrute présentement des personnes âgées de 65 ans et plus intéressées à participer à une étude visant à évaluer un questionnaire portant sur la consommation d’aliments riches en protéines végétales.

Critères d’admissibilité :

  • Avoir 65 ans et plus
  • Vivre à domicile
  • Comprendre, lire et parler le français
  • Vivre au Canada

Votre implication consistera à participer à un entretien de 30 à 60 minutes avec un membre de notre équipe. Cet entretien aura lieu soit en personne à l’Université Laval ou via une application de vidéoconférence (telle que Zoom ou Teams), selon votre préférence. Lors de cet entretien, il vous sera demandé de réfléchir à voix haute pendant que vous lirez et répondrez aux questions sur votre alimentation.

Vos commentaires permettront par la suite d’améliorer la clarté et la pertinence de ce questionnaire.

Compensation : Deux cartes cadeaux de 25$ applicables chez Renaud Bray seront tirées parmi tous les participants. Les frais de stationnement seront également remboursés.

Pour plus de renseignements Virginie Drolet-Labelle par courriel : virginie.drolet-labelle.1@ulaval.ca par téléphone : 418-656-2131, poste 413164.

Tagged ,

Une nouvelle formule ASSUREQ pour les personnes qui n’avaient pas adhéré au moment de la retraite!

Vous avez un jour été membre d’un syndicat affilié à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), mais vous avez manqué le bateau au moment de la retraite pour accéder au régime d’assurance collective ASSUREQ offert par l’AREQ?

Bonne nouvelle! L’AREQ vous offre désormais une formule ASSUREQ pour vous.

Pour plus d’informations, contactez-nous au 1 800 663-2408 ou par courriel à info@areq.lacsq.org.

Tagged

Coalition solidarité santé – La refondation du système de santé : un plan ambitieux ou une simple façade?

Le 29 mars 2022, le ministre de la Santé, Christian Dubé, présentait en grande pompe son « Plan pour mettre en œuvre les changements nécessaires en santé ». Un plan en 50 points, concernant autant le personnel et les organismes communautaires que les infrastructures et le financement. Ce plan répond-il réellement aux besoins ou sert-il de façade permettant au gouvernement d’agir comme bon lui semble?

Depuis plusieurs mois déjà, la dichotomie entre le discours et les actions est notable selon la Coalition Solidarité Santé, dont l’AREQ est membre. À ce jour, les actions faites par le gouvernement n’atteignent que très partiellement les objectifs. Puis, le Plan santé énonce des idées maîtresses sans prévoir d’échéancier ni de moyens concrets afin d’atteindre les objectifs énoncés.

Enfin la Coalition Solidarité Santé maintient que la solution réside dans un réinvestissement massif afin de renforcer le système public universel, de le rendre accessible et de qualité. Pour y arriver, il faut :

  • Rendre publics dès maintenant les échéanciers et les plans d’action reliés au Plan santé
  • Décentraliser les processus décisionnels et favoriser une réelle participation démocratique
  • Réitérer l’indépendance des organismes communautaires autonomes
  • Améliorer rapidement les conditions de travail et d’exercice du personnel de la santé afin de contrer la pénurie de main-d’œuvre dans le réseau public et d’assurer l’accès, la qualité et la continuité des soins
  • Réinvestir massivement dans le système public et diminuer significativement l’apport du privé dans le système de santé
  • Octroyer les contrats exclusivement par le biais du processus d’appels d’offres public
  • Réaliser un audit public des contrats, de gré à gré, octroyés durant la pandémie

La Coalition Solidarité Santé souhaite que le Plan santé soit davantage qu’une plateforme politique partisane et qu’il en ressorte une réelle volonté de changement ainsi que des actions concrètes pour améliorer le réseau public de santé et de services sociaux.

Tagged ,

L’AREQ et l’Alliance pour la sécurité financière à la retraite

Au cours des dernières semaines, l’Alliance pour la sécurité financière à la retraite (ASFR) a été formée avec le regroupement de plus de 19 associations de retraités, tant du secteur privé que du secteur public, dont l’AREQ, pour réclamer le maintien des droits acquis des retraités et des employés dans leur régime de retraite respectif. À cet effet, l’Alliance a élaboré une déclaration commune signée par Lise Lapointe, présidente de l’AREQ.

Au cours des dernières années, des milliers de retraités et d’employés du secteur privé ont subi des coupures importantes de leur rente à la suite de la déconfiture de leurs employeurs. Dans les secteurs municipal et public, le parti au pouvoir a adopté des lois pour réduire les droits acquis des retraités et des employés en attaquant les clauses d’indexation.

Nous estimons qu’il s’agit de graves injustices envers les retraités et les employés qui ont payé leurs cotisations pour obtenir ces avantages. Cette situation crée un sentiment de grande insécurité financière alors que la très grande majorité des retraités et des employés ont, ou avaient, l’impression que leur rente était garantie à vie et que les ententes convenues sur les régimes de retraite à prestations déterminées allaient être respectées.

Pour protéger sans délai les personnes retraitées et les employés de toute mesure visant à réduire rétroactivement leurs droits dûment négociés, l’Alliance demande que le prochain gouvernement légifère, tout comme il a été fait pour interdire les clauses orphelines. L’Alliance demande également que les personnes retraitées et les employés qui ont été lésés par les lois soient pleinement compensés.

Enfin, l’Alliance demande la mise en place d’un régime d’assurance pension pour les retraités du secteur privé et que les retraités ayant subi une réduction de leurs rente à la suite de la faillite de leur ex-employeur ou de la mise en place d’un plan d’arrangement avec les créanciers puissent bénéficier de l’assurance pension.

 

Tagged ,

Inscrivez-vous au Sommet sur la retraite organisé par l’Observatoire de la retraite

Avec le vieillissement de la population, les enjeux de la retraite préoccupent de plus en plus en plus de gens. Vraisemblablement, le Québec est mûr pour un dialogue social d’envergure à propos de la retraite et des enjeux socioéconomiques qu’elle soulève. Et cet automne, les passionnés de ces questions seront servis.

En effet, le 12 octobre prochain l’AREQ s’associe à l’Observatoire de la retraite pour organiser le premier grand sommet sur la retraite au Québec. Sur le thème La retraite en 2040 : Agir maintenant pour la retraite de demain, cet événement sera l’occasion de se projeter dans l’avenir et de discuter de propositions pour faire avancer le Québec sur cette question.

Au cours de cette journée, les participantes et participants entendront une série de conférences sur les enjeux socio-économiques et politiques de la retraite. Ces conférences seront réparties en trois blocs thématiques, qui mettront la table aux échanges et ateliers interactifs. Ouvert au grand public, le Sommet sur la retraite intéressera autant les personnes retraitées que celles pour qui la retraite n’est encore qu’un horizon lointain.

Les inscriptions sont ouvertes depuis le 13 juin, mais les places sont limitées et au coût de 90 $ pour le grand public. Inscrivez-vous sans tarder !

Pour vous inscrire : observatoireretraite.ca/sommet2022

La Coalition pour la dignité des aînés réagit au plan gouvernemental de lutte contre la maltraitance des aînés

Le 13 juin, le gouvernement du Québec annonçait un plan de 50 millions de dollars pour lutter contre la maltraitance des aînés. La Coalition pour la dignité des aînés (CDA), dont l’AREQ est membre, a ainsi reconnu l’effort du gouvernement à vouloir mettre fin à la maltraitance des aînés. Cependant, selon la CDA, un investissement de 50 millions de dollars réparti sur 5 ans ne répond pas aux besoins criants révélés par la pandémie.

Par ailleurs, la Coalition a aussi tenu à rappeler que la création de la fonction de Protecteur des aînés témoignerait d’une réelle volonté de renforcer les conditions de vie des aînés les plus vulnérables dans une vision à plus long terme. En effet, un investissement conséquent dans la fonction de Protecteur des aînés, indépendant de la direction du réseau de la santé et du gouvernement, permettrait aux aînés de dénoncer les abus dont ils sont victimes et d’avoir les recours nécessaires afin de combattre la négligence.

« La pandémie a exacerbé les situations d’abus qui ont malheureusement lieu depuis de trop nombreuses années déjà. Nous sommes d’avis qu’un ombudsman nommé par l’Assemblée nationale, spécifique aux aînés, est nécessaire afin de traiter des réalités inacceptables vécues par les personnes aînées. Il faut qu’une instance indépendante prenne cette situation en main. », a affirmé Lise Lapointe, porte-parole de la Coalition, par voie de communiqué.

Tagged ,

L’AREQ lance un sondage auprès de ses membres sur l’enjeu de l’indexation

Une modification à la Loi sur le RREGOP en 1982 a entrainé une nouvelle formule du calcul de l’indexation de la rente et a ainsi privé des centaines de milliers de personnes retraitées de l’État d’une indexation de leur rente pour les années cotisées entre 1982 et 1999*. Cette mesure devait être temporaire. Pourtant, 40 ans plus tard, l’impact d’une indexation partielle de la rente est évident. La rente de retraite ne suit pas l’augmentation du coût de la vie et le pouvoir d’achat des retraités de l’État ne cesse de diminuer.

Depuis plusieurs années, l’AREQ participe à des travaux pour faire connaître ses revendications et a mis sur pied différentes stratégies pour convaincre le gouvernement de reconnaître la situation et d’agir. L’AREQ vous invite ainsi à faire partie de la solution en faisant connaître vos idées en répondant à ce court sondage qui ne prendra que 2 minutes.

*Les personnes retraitées du RRE, RRCE, RRF et du RRPE subissent le même sort.

 

Offre de formation gratuite – Améliorez le suivi de vos finances personnelles

À la suite du succès obtenu l’an dernier dans le cadre des activités de formation diffusées sur Zoom, un nouveau groupe débutera le 21 septembre 2022.  Monsieur Bernard Frigon, en collaboration avec l’AREQ et l’APRQ offrira des activités de formation gratuites portant sur les outils de suivi des finances personnelles et de planification financière de retraite. Ces activités, accessibles par Zoom, auront pour but d’aider les préretraités et les retraités à voir clair dans leurs finances personnelles, à estimer si leurs ressources financières seront suffisantes jusqu’à la fin de la retraite et à faire les ajustements appropriés pour y arriver.

1er volet : 4 rencontres de 2 heures au cours desquelles quatre calculateurs seront présentés  

  • Signet: un calculateur d’optimisation de la rente du RRQ et de la PSV
  • Le Révélateur: un calculateur d’indexation de la rente du RREGOP et du RRPE
  • Résido: un calculateur d’estimation du prix des loyers en RPA
  • Marathon: un calculateur de planification financière de retraite

2e volet : 17 rencontres de 3 heures portant sur la prise en main d’une vingtaine d’outils de suivi des finances personnelles  

Un questionnaire permettra aux participants et participantes de préciser leurs besoins et de choisir les activités de formation et les outils proposés dans ce 2e volet. Des travaux pratiques hebdomadaires permettront aux personnes qui ne sont pas familières avec les outils de suivi des finances personnelles d’améliorer leurs connaissances et leurs compétences graduellement, au fil des rencontres.

Informations additionnelles 

Inscription 

Pour participer à ces activités, vous devez remplir le formulaire d’inscription.

Date limite d’inscription : 14 septembre 2022 

Le nombre d’inscriptions est limité.

Tagged ,

Liratoutâge : une semaine de rencontres inspirantes

L’équipe de Liratoutâge se déploie sur le terrain!

En effet, dimanche le 5 juin dernier, les bénévoles de la grande région de Québec ont enfin pu se réunir en présentiel. Ce retour à la normale, après deux ans de rencontres virtuelles, fut très apprécié par les 32 bénévoles présents qui ont pu se mettre à jour sur l’avancement du projet. Ils ont également participé à des échanges enrichissants et motivants au sujet de leur expérience de bénévolat.

De plus, le 9 juin, une équipe de dix futurs bénévoles, tous membres de l’AREQ, ont rencontré M. Michel Lord, chef du Service de bénévolat du CISSS des Laurentides, secteur Nord, afin de discuter du déploiement de l’activité dans les CHSLD de Saint-Jérôme et des environs. Un immense merci à l’instigatrice de cette rencontre, Mme Christiane Laforge, répondante du projet auprès du conseil sectoriel de Rivière-du-Nord, ainsi qu’à Mme Maryse Cossette, nouvelle responsable sectorielle pour Liratoutâge. Leur dévouement contribuera à faire profiter des dizaines de personnes des bienfaits de la lecture à voix haute dans cette région!

Pour contribuer, vous aussi, au déploiement de Liratoutâge dans les milieux d’hébergement pour aînés de votre région, écrivez-nous à liratoutage@areq.lacsq.org.

Crédit photo : Jean-Marc Dion

Tagged

Une Alerte Silver pour la disparition de personnes aînées avec trouble neurocognitif

Bonne nouvelle! Le gouvernement du Québec a lancé cette semaine trois projets pilotes d’Alerte SILVER pour retrouver les aînés avec trouble neurocognitif majeur portés disparus. Les notifications d’alerte se feront uniquement sur les appareils cellulaires dans une zone géographique spécifique où une personne sera portée disparue. Elles se limiteront le plus possible à la zone où le public pourra avantageusement être mis à contribution. Elles seront déclenchées par la Sûreté du Québec (SQ), selon la gravité de la situation et une série de critères.

Ces projets pilotes seront déployés à partir du mois de septembre 2022 pour un an, et ce, dans trois MRC : La Vallée-de-l’Or, Drummond et Joliette. Pour l’AREQ, l’Alerte SILVER constitue une avancée intéressante qui permettra de prévenir des situations potentiellement tragiques.

Selon la Sûreté du Québec, on signale en moyenne 650 disparitions potentielles annuelles de personnes âgées de plus de 70 ans au Québec.

 

Tagged ,

Idée cadeau pour la fête des pères de l’organisme de bienfaisance PROCURE

PROCURE, un organisme de bienfaisance dans la lutte contre le cancer de la prostate et partenaire de l’AREQ, vous propose d’offrir une boîte thématique « Coups de cœur du matin » à votre papa, oncle ou frère. De cette manière, vous pouvez contribuer à soutenir PROCURE dans sa lutte contre le cancer de la prostate. Pour chaque boîte achetée, 50 $ sont remis à l’organisme québécois.

Participez à un groupe de discussion sur le soutien à domicile organisé par l’AREQ

Le Commissaire à la santé et au bien-être (CSBE) mène actuellement une consultation sur le soutien à domicile. Afin de contribuer à cette consultation, l’AREQ souhaite recueillir les commentaires de ses membres sur le soutien à domicile par le biais d’un groupe de discussion en virtuel.

Ce groupe de discussion aura lieu le lundi 13 juin prochain à 9 h 30 et est ouvert à tous les membres. Pour participer, connectez-vous le 13 juin à 9 h 30 via ce lien :  https://us06web.zoom.us/j/82352608023. Aucune inscription n’est requise, donc ajoutez cette date à votre agenda.

Enfin, pour vous préparer au groupe de discussion, l’AREQ vous suggère de préalablement prendre connaissance du questionnaire élaboré par le CSBE sur le sujet. Vous pouvez télécharger le questionnaire en cliquant ici.

 

Tagged ,

Profitez de la force de votre groupe – Économisez encore plus sur vos assurances auto, habitation et entreprise

Le saviez-vous? L’AREQ et la CSQ ont un partenariat avec La Personnelle qui pourrait vous aider à économiser sur vos assurances auto, habitation et entreprise.

En tant que membre de l’AREQ-CSQ, vous pouvez profiter :

  • De tarifs de groupe exclusifs négociés pour vous;
  • De rabais si vous combinez vos assurances auto et habitation;
  • D’agents en assurance de dommages qui vous aident à trouver d’autres moyens d’économiser.

Vous pouvez aussi économiser jusqu’à 15 % sur votre assurance auto si vous conduisez un véhicule hybride. 

Découvrez les avantages de faire partie de l’AREQ-CSQ!

Obtenez une soumission : 

La Personnelle désigne La Personnelle, assurances générales inc. La marque La PersonnelleMD ainsi que les marques de commerce associées sont des marques de commerce de La Personnelle, compagnie d’assurances, employées sous licence.    

 Certaines conditions, exclusions et limitations peuvent s’appliquer.  

Table ronde – Habitats alternatifs pour personnes aînées : une comparaison France, Royaume-Uni et Québec

Le Centre de recherche sur les innovations et les transformations sociales (CRITS) associé à l’École d’innovation sociale Élisabeth-Bruyère de l’Université Saint-Paul collaborent avec Un et un font mille et HABITATS afin de proposer une table ronde sur les habitats alternatifs, le 9 juin de 11 h 30 à 13 h. Cet événement gratuit est ouvert au grand public. Un lien Zoom vous sera envoyé par courriel à la suite de votre inscription.

Cette activité permettra de découvrir les contextes français et britanniques, particulièrement en ce qui concerne les modèles alternatifs d’habitat pour personnes aînées. Pour en discuter, la table accueillera Guy Tapie (École nationale d’architecture et de paysage de Bordeaux), Mélissa Fernandez Arrigoitia (Lancaster University) et Karen West (University of Bristol).

Tagged ,

Atelier préparatoire au Sommet sur la retraite organisée par l’Observatoire de la retraite

L’ensemble des membres de l’AREQ est invité à participer au deuxième Atelier préparatoire au Sommet sur la retraite organisé par l’Observatoire de la retraite (OR). Cet atelier aura lieu le mardi 7 juin de 14 h 30 à 16 h, via Zoom. À partir des enseignements des deux dernières décennies, cet atelier abordera la question de l’avenir du système de revenu de retraite au Québec, dans la perspective de futures mobilisations et d’une amélioration du dialogue social. Cet atelier permettra de brasser la soupe à idées et pourra alimenter les réflexions entourant le Sommet.

L’Atelier est gratuit et il n’y a pas de limite au nombre de personnes participantes.

Dans un même ordre d’idée, l’OR a publié son plus récent Bulletin de la retraite portant sur la protection des rentes dans le secteur privé. Le thème de ce Bulletin soulève des questions qui seront abordées par le Sommet.

Quand : Le 7 juin 2022, de 14 h 30 à 16 h

Où : https://ulaval.zoom.us/j/67486939698?pwd=RzB1ZzRMbmZIVXpYd0J5QklSdGVEdz09

Code d’accès : 210806

 

Projet de loi sur l’élargissement de l’aide médicale à mourir : l’AREQ demande à participer aux travaux pour y porter la voix des personnes aînées

L’AREQ a accueilli positivement le dépôt d’un projet de loi sur l’élargissement de l’aide médicale à mourir, le 25 mai dernier. Même si l’AREQ regrette que ce dossier ait pris autant de temps à aboutir, ne laissant qu’un peu moins de trois semaines pour l’étudier et l’adopter, l‘Association s’est dite prête à participer activement aux travaux entourant ce projet de loi, en parlant au nom de plus de 60 000 membres à travers le Québec, après une vaste consultation et un travail rigoureux dans le dossier.

« L’AREQ est active dans le dossier de l’aide médicale à mourir depuis le début. Nous sommes soucieux de travailler avec les consensus exprimés lors de nos consultations auprès de nos membres. En ce sens, nous jugeons important de porter la voix des aînés dans tous les débats entourant l’aide médicale à mourir », a souligné Lise Lapointe, présidente de l’AREQ, par voie de communiqué.

Autodétermination et dignité 

Dans son mémoire déposé à la Commission spéciale sur l’évolution de la Loi concernant les soins de fin de vie, l’AREQ conclut qu’il faut permettre de demander à l’avance l’administration de l’aide médicale à mourir à un moment déterminé, répondant ainsi aux attentes d’une vaste majorité de personnes aînées qui aspirent à une fin de vie dans la dignité. Le Québec est prêt à franchir une nouvelle étape. L’autodétermination qui a caractérisé les personnes qui sont aujourd’hui aînées demeure un principe qui leur est cher. Il leur est essentiel de savoir que les décisions qu’elles prendront pour leur fin de vie seront respectées.

Tagged ,

L’AREQ et la Coalition pour la dignité des aînés contribuent au dépôt d’un projet de loi visant à créer un poste de Protecteur des aînés

Le 25 mai, Mme Lise Lapointe, présidente de l’AREQ et porte-parole de la Coalition pour la dignité des aînés, était présente à l’Assemblée nationale pour le dépôt du projet de loi 497, Loi modifiant la Charte des droits et libertés de la personne dans le but de renforcer la protection des droits des personnes aînées et de créer la fonction de Protecteur des aînés.

Abordée dans le cadre des États généraux sur les conditions de vie des aînés qui se sont déroulés le 3 mai dernier à Québec, la création d’un rôle de Protecteur des aînés qui veillerait au respect des droits de ces derniers a été accueillie très positivement par les membres de la Coalition et a fait l’unanimité auprès des personnes participantes. Ce protecteur, indépendant du réseau de la santé et du gouvernement, permettrait aux aînés de dénoncer les abus dont ils sont victimes et d’avoir les recours nécessaires afin de dénoncer la négligence.

« Quand vient le temps de poser des gestes promptement, ce gouvernement nous a fait la démonstration qu’il avait l’agilité de le faire. S’il a la volonté sincère de faire mieux pour les aînés, qu’il appelle ce projet de loi sans tarder. La rencontre que nous avons eue avec la ministre des Aînés aujourd’hui nous donne l’espoir de voir ce geste posé rapidement », a souligné Mme Lapointe, par voie de communiqué.

Tagged ,
CSQ Magazine
> En savoir plus
Assurance auto et habitation