COVID-19 – Mesures d’aide touchant directement ou indirectement les personnes aînées

La pandémie de la COVID-19 a des impacts majeurs au niveau social et économique au Québec et au Canada. Dans ces circonstances, les gouvernements, des sociétés d’État, des organismes et des entreprises ont annoncé une série de mesures pour venir en aide aux citoyennes et citoyens ainsi qu’aux entreprises.

L’AREQ a recensé les principales mesures annoncées depuis la mi-mars pour contrer les effets de la COVID-19.

Ces mesures ont été recensées à partir d’informations diffusées dans les médias et sur Internet. Il s’agit donc d’une liste non exhaustive. La dernière mise à jour a été effectuée le 31 mars 2020.

Mesures du gouvernement du Québec

  • Revenu Québec  : possibilité de transmettre la déclaration d’impôt jusqu’au 1er juin 2020 et de reporter tout paiement de solde dû au 1er septembre 2020
  • Versement des crédits d’impôt le 1er juillet
  • Information, détection et traitement des personnes atteintes de la COVID-19
  • Publication du Guide d’autosoins pour la maladie à coronavirus COVID-19
  • Mise en place de la ligne 211 pour les personnes présentant des symptômes
  • Promotion du service info social (811) pour les personnes qui vivent du stress ou de l’anxiété
  • Mise en place du programme JeContribueCovid-19 visant à recruter des personnes retraitées de la santé et des services sociaux qui veulent aider
  • Mise en place du programme jebenevole.ca en soutien aux organismes communautaires, aux centres d’action bénévole, aux banques alimentaires, aux services de popotes roulantes, aux services de livraison de nourriture ou de médicaments aux aînés, aux services d’accompagnement et de transport à l’hôpital, aux services d’appels aux aînés, etc.
  • Interdiction de réclamer des « frais cabaret » aux personnes aînées en résidences privées d’hébergement pour aînés
  • Versement d’une aide financière d’urgence de 133 millions de dollars aux ressources d’hébergement pour aînés

Mesures du gouvernement du Canada

  • Assouplissement des mesures d’assurance-emploi
  • Instauration de la Prestation canadienne d’urgence, soit un montant de 2 000 $ par mois pendant un maximum de 4 mois pour des travailleurs qui perdent leur emploi ou des travailleurs autonomes dont les revenus sont affectés, des personnes atteintes du virus ou des personnes qui prennent soin d’une personne atteinte
  • Agence du revenu du Canada (ARC) : possibilité de transmettre la déclaration d’impôt jusqu’au 1er juin 2020 et de reporter tout paiement de solde dû au 1er septembre 2020
  • Réduction de 25 % du montant maximal requis des retraits au Fonds enregistré de revenus de retraite (FERR) pour 2020
  • Prêt d’urgence COVID pour les voyageurs qui doivent revenir au pays et qui sont incapables de payer un nouveau billet d’avion
  • Octroi d’une aide financière de 9 millions de dollars à Centraide pour aider les personnes âgées vulnérables

Sociétés d’État et entreprises privées

  • Hydro-Québec : suspension des frais de retard de paiements et possibilité de faire une entente de paiement
  • Internet et téléphonie : possibilité de faire des ententes de paiement ou de modification de service avec certaines compagnies
  • Logement : report du paiement des taxes municipales dans certaines municipalités
  • Service postal : adaptation des services et offre d’un service prioritaire aux personnes aînées
  • Bibliothèques : offre de collections numériques en ligne
  • Institutions financières : mesures particulières dans certaines institutions financières sur le remboursement d’hypothèques et d’autres prêts (voir les sites Internet des institutions concernées, notamment Desjardins et la Banque Nationale)
  • SSQ Assurance/ASSUREQ : information sur les politiques en fonction de la COVID-19 et foire aux questions, service d’aide psychologique par téléphone
  • La Personnelle : information et mesures d’allègement pour les membres de l’AREQ assurés avec le groupe RésAut La Personnelle
  • Autres assureurs : adaptation de certaines politiques d’assurance en fonction de la COVID-19 (voir les sites Internet des assureurs concernés)
  • Compagnies aériennes : révision des politiques d’annulation et de modification de vols chez beaucoup de compagnies aériennes (voir les sites Internet des différentes compagnies)

L’AREQ fait un don de 2 000 $ aux Petits Frères afin d’aider à briser l’isolement des personnes aînées confinées

Dans un geste de solidarité, l’AREQ a tenu à soutenir l’organisme des Petits Frères qui déploie des efforts incommensurables dans cette période de crise due à la pandémie COVID-19. Ainsi, l’AREQ a choisi de faire un don de 2 000 $ à cet organisme dont la mission est de contrer l’isolement des personnes âgées.

« Plus que jamais, les personnes aînées sont susceptibles de souffrir d’isolement. Les mesures de confinement actuelles, qui sont nécessaires en raison du risque pour leur santé et celle des autres, apportent toutefois un défi de taille. Il ne faut pas les abandonner, car cela peut aussi avoir des répercussions néfastes sur leur santé mentale et physique », a affirmé Lise Lapointe, présidente de l’AREQ.

Vous pouvez aussi aider

L’AREQ fait appel à la solidarité de tous et chacun afin de ne pas oublier leurs proches aînés. Un simple appel peut faire toute la différence dans une journée. Rappelons aussi qu’il existe actuellement une chaîne téléphonique, organisée par les Petits Frères, afin de s’assurer que les aînés sont en sécurité, qu’ils ne manquent de rien et surtout, pour prendre le temps de leur parler, de les rassurer et d’égayer leur journée. Toute personne peut faire un don et chaque dollar peut faire la différence et leur permettre de continuer à être présents auprès des plus vulnérables.

COVID-19 – L’AREQ cosignataire d’une lettre du Collectif pour un Québec sans pauvreté

Le 27 mars, le Collectif pour un Québec sans pauvreté et une trentaine d’organisations nationales alliées, dont l’AREQ, ont demandé au gouvernement du Québec une aide d’urgence pour les personnes à faible revenu affectées par la crise de la COVID-19. Puisque les mesures annoncées par le fédéral ne seront disponibles qu’au mois de mai, une solution envisageable pour agir rapidement serait d’utiliser le crédit d’impôt pour solidarité.

Le recours à ce crédit d’impôt, dont bénéficient déjà 2,9 millions de ménages, aurait comme avantage de cibler précisément les personnes ayant les besoins de liquidités les plus criants.

COVID-19 : L’AREQ interpelle le gouvernement et contribue à mettre fin aux « frais cabaret » dans les résidences

Le 27 mars, l’AREQ a reçu positivement la décision de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, d’intervenir auprès des résidences privées pour aînés afin de faire cesser la pratique des « frais cabaret » durant le temps de la crise de la COVID-19.

« Plusieurs résidences privées du Québec pouvaient charger jusqu’à 7 $ pour apporter un repas dans les unités locatives. Or, le gouvernement a récemment exigé des mesures de confinement pour les personnes âgées de plus de 70 ans qui vivent en résidence. La livraison de repas n’est donc plus un luxe, mais une nécessité. Dans ce contexte, il était crucial de cesser de facturer pour ce service », a souligné Lise Lapointe, présidente de l’AREQ.

Plus tôt cette semaine, l’AREQ et d’autres associations de défense des droits des personnes aînées avaient vivement dénoncé cette situation. Il s’agit donc d’un gain important pour l’AREQ et pour les personnes aînées qui se voient dans l’obligation de rester confinées dans leur résidence.

COVID-19 – L’AREQ exhorte les résidences pour aînés de cesser les frais de livraison de repas dans les unités locatives

Considérant l’état d’urgence sanitaire et la nécessité de freiner la propagation du coronavirus, l’AREQ exhorte les résidences privées pour aînés (RPA) à ne plus charger de frais pour la livraison des repas dans les unités locatives des résidents. Pour manger dans leurs unités locatives, les résidents doivent souvent débourser des « frais cabaret », soit entre 4 et 7 $ par repas pour la livraison. Si une personne veut manger chez elle, deux repas par jour, pendant 7 jours, la facture peut donc augmenter rapidement.

Ainsi, l’AREQ a demandé à la ministre responsable des Aînés et des proches aidants d’intervenir auprès du réseau des RPA pour exiger cet effort temporaire et que cesse cette tarification de livraison de repas durant le moment de la crise.

COVID-19 – Mise à jour des activités de l’AREQ

Le gouvernement du Québec a émis plusieurs directives, au cours des derniers jours, pour freiner la propagation de la COVID-19. L’AREQ est soucieuse de se conformer à ces directives et d’assurer la santé et la protection de ses membres.

Considérant le caractère tout à fait exceptionnel de la situation, au terme d’une réunion spéciale tenue le 23 mars en soirée, le conseil d’administration de l’AREQ a pris les décisions suivantes :

 

  • Annulation de toutes les activités de l’AREQ (réunions, activités sociales, conférences, etc.) au niveau national, régional et sectoriel, jusqu’au 1er mai. La situation sera réévaluée ultérieurement.
  • Report de toutes les assemblées générales sectorielles (AGS) prévues en avril ou en mai.
  • Report de toutes les assemblées générales régionales (AGR) prévues en mai.
  • Report du Congrès de l’Association prévu du 1erau 4 juin.

Les AGS, les AGR et le Congrès sont remis à des dates indéterminées, en fonction de l’évolution de la situation.

Le bureau de l’AREQ est également fermé jusqu’au 1er mai. Le personnel est en télétravail et répond aux demandes transmises via la ligne téléphonique (418 525-0611 ou 1 800 663-2408) et l’adresse courriel info@areq.lacsq.org.

Un rapport démontre les inégalités de certains groupes sociaux face à la COVID-19

Dans un récent rapport intitulé « INÉGAUX FACE AU CORONAVIRUS », l’Observatoire québécois des inégalités démontre que la pandémie de la COVID-19 et la crise qui en découle à plusieurs égards affectent davantage certains groupes, dont les femmes, les aînés et les plus démunis.

Selon l’Observatoire, les conditions associées à la pauvreté affectent directement la santé des personnes, ce qui pourrait les rendre plus vulnérables à la contamination. Par ailleurs, les femmes seraient plus vulnérables aux conséquences des pandémies, notamment parce qu’elles sont surreprésentées dans les emplois des services de santé et de services sociaux.

Enfin, l’isolement social actuel affecte plus particulièrement certains groupes, dont les personnes aînées et les individus ayant déjà un faible réseau social.

La mission de l’Observatoire québécois des inégalités est d’éclairer avec des connaissances scientifiques vulgarisées les réflexions et les prises de décision qui concernent les inégalités de revenu, d’opportunité et de qualité de vie.

COVID-19 – Fermeture des commerces et des services non essentiels

Le 23 mars, le gouvernement du Québec a ordonné la fermeture de l’ensemble des commerces et des services non essentiels, et ce, jusqu’au 13 avril 2020. Ces nouvelles restrictions ne visent pas les pharmacies et les épiceries, entre autres, mais elles touchent tous les chantiers de construction.

Pour mieux s’y retrouver, le gouvernement a publié une liste détaillée de ce qui est considéré comme un service essentiel.

COVID-19 : Un guide autosoins du ministère de la Santé et des Services sociaux

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a publié récemment un Guide autosoins qui a pour but d’aider chaque personne à prendre les meilleures décisions possible pour sa santé et celle de ses proches durant la pandémie de COVID-19.

Ce guide permet plus spécifiquement de connaître les meilleurs moyens de se protéger de la COVID-19, de prendre soin de soi ou de donner les soins de base à son entourage et de savoir où et quand consulter si l’on a besoin de soins de services.

Annulation de toutes les activités jusqu’au 13 avril

L’AREQ a annoncé une série de mesures préventives, au cours des derniers jours, pour contrer la propagation de la COVID-19. Nous le faisons pour protéger la santé des membres de l’Association, de même que pour participer à l’effort collectif demandé par le gouvernement.

Au terme d’une réunion spéciale du conseil d’administration tenue le 19 mars, et en conformité avec les directives gouvernementales édictées à l’égard des personnes aînées de 70 ans et plus, l’AREQ annonce que toutes les activités et les réunions de l’Association, au niveau national, régional et sectoriel, sont annulées jusqu’à Pâques, soit jusqu’au 13 avril. Ces annulations touchent les activités à caractère social (ex. : cabane à sucre) ainsi que les réunions associatives telles que les assemblées générales sectorielles (AGS).

Quant aux activités et aux réunions qui se tiendront dans la deuxième partie du mois d’avril, la situation sera réévaluée au cours des prochaines semaines.

Nous vous remercions de votre compréhension.

COVID-19 : l’AREQ lance un appel à la responsabilité et à la solidarité des hommes aînés

Alors que se livre une véritable bataille à la propagation de la COVID-19, et ce, autant au Québec que partout dans le monde, plusieurs médias québécois témoignent de la résistance de nombreux aînés, particulièrement des hommes, à se conformer aux consignes de confinement. Toutefois, il est primordial de sensibiliser ces derniers à l’importance de respecter l’état d’urgence sanitaire du gouvernement.

Ainsi, Marcel Leroux, responsable du comité national des hommes de l’AREQ, a signé une lettre ouverte afin de lancer un appel à la responsabilité et à la solidarité des hommes aînés. Hommes et femmes de tout âge doivent accepter de suivre les consignes afin d’éviter de contracter le virus et de le propager.

Enfin, rappelons que deux victimes sur trois de la COVID-19 sont des hommes. Nous savons que les hommes âgés de 65 ans sont en moins bonne santé que les femmes. Ils souffrent davantage de maladies de l’appareil circulatoire, de tumeurs et de diabète et ont un taux élevé de maladies respiratoires.

Un peu de lecture en ces temps de confinement

Alors que le gouvernement du Québec somme les personnes aînées de rester à la maison afin de lutter contre la propagation de la COVID-19, l’AREQ en profite pour vous informer ou simplement vous rappeler l’existence d’un formidable réseau de bibliothèques numériques!

Vous y retrouverez des milliers de livres, de magazines et de journaux à la portée de la main, et ce, gratuitement. Il s’agit là d’un outil intéressant qui pourrait alléger votre confinement.

Enfin, vous pouvez utiliser un guide de démarrage de l’application PRETNUMERIQUE afin de vous aider dans vos démarches.

Bonne lecture!

Adoption du projet de loi 31 modifiant principalement la Loi sur la pharmacie afin de favoriser l’accès à certains services

À compter du 18 mars, les pharmaciens peuvent évaluer la condition physique et mentale d’une personne dans le but d’assurer l’usage approprié de médicaments, effectuer un prélèvement en introduisant un instrument dans le pharynx ou prescrire un médicament en vente libre lorsque la situation clinique ou toute autre circonstance le justifient.

Ils peuvent aussi administrer un médicament aux fins de la vaccination ou lors d’une situation d’urgence et prescrire un médicament lors de la vaccination.

Avec le projet de loi 31, l’ajout de certains services cliniques ainsi que l’assouplissement de certaines conditions dans l’exercice de la profession de pharmacien accroîtront la capacité de quelque 2 000 points de services que représentent les pharmacies communautaires en première ligne de soins.

Dans le contexte actuel de la pandémie COVID-19, il est également pertinent de permettre aux pharmaciens d’avoir de nouveaux moyens et une plus grande autonomie dans leur offre de soins et de services à la population.

L’épisode 20 de L’heure juste est en ligne!

Cette semaine à l’émission, nous parlons de la COVID-19 et des risques pour les personnes aînées, avec le Dr David Lussier, gériatre, directeur de la clinique de gestion de la douleur chronique à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM) et directeur scientifique d’AvantÂge.

Puis, nous faisons un survol des dossiers de l’environnement à l’AREQ, ainsi qu’un retour sur le budget « vert » du gouvernement du Québec, avec Laurier Caron, conseiller à l’AREQ.

Consultez votre magazine Quoi de neuf du printemps en version numérique!

Dans le magazine Quoi de neuf du printemps, le dossier principal porte sur la prévention de la fraude et de la sécurité des données personnelles, en collaboration avec l’Autorité des marchés financiers. Vous croyez que les fraudeurs ne s’en prennent qu’aux gens fortunés? Détrompez-vous! Peu importe votre revenu, votre âge, votre sexe ou votre niveau de scolarité, vous pouvez être victime d’une fraude financière.

C’est aussi le temps de préparer vos rapports d’impôt. À cet effet, l’AREQ vous a préparé une synthèse des crédits d’impôt au provincial qui pourrait vous être utile.

Tout cela et bien plus encore. Bonne lecture!

Appel à l’action pour revendiquer un programme national universel public d’assurance médicaments

À la veille du budget fédéral 2020, il est temps de rappeler au ministre des Finances que le Comité permanent des finances de la Chambre des communes recommande au gouvernement de « mettre en place un programme national universel public d’assurance médicaments ».

Dans le système actuel, des millions de Canadiens et Canadiennes sont forcés de choisir entre acheter de la nourriture et se procurer les médicaments dont ils ont besoin. C’est inacceptable. Tout le monde devrait avoir accès à des médicaments sur ordonnance selon leurs besoins, sans égard à leur capacité de payer.

Un programme public universel d’assurance médicaments à payeur unique fournira l’égalité d’accès et de couverture pour tous et permettra aux familles et aux entreprises d’économiser des milliards de dollars en abaissant le prix des médicaments sur ordonnance.

Pour demander ce programme universel public d’assurance médicaments, vous pouvez écrire directement au ministre via une page Web spécifiquement créée pour ce dossier.

L’AREQ participe activement à un comité de travail de la CSQ sur l’indexation

La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) a récemment mis sur pied un comité de travail chargé d’analyser diverses pistes de solution et les impacts d’une indexation plus avantageuse pour les personnes retraitées. L’AREQ, qui accueille cette décision très favorablement, y sera présente. Ce comité s’inscrit en marge des négociations en cours pour le renouvellement des conventions collectives des secteurs public et parapublic.

Le comité est composé de 12 personnes, soit d’un membre de chaque regroupement CSQ dont bien sûr l’AREQ, représentée par sa présidente, Lise Lapointe. Considérant l’expérience et la solide expertise de l’AREQ dans le dossier de l’indexation depuis plus de 30 ans, la participation de notre présidente allait de soi. La création de ce comité sera l’occasion de se pencher sur des pistes de solution au maintien du pouvoir d’achat à la retraite qui passe avant tout par l’indexation de la rente de retraite.

Budget provincial 2020 : l’occasion manquée d’offrir une qualité de vie digne aux personnes aînées

Le 10 mars, le gouvernement du Québec dévoilait son budget 2020-2021 et l’AREQ était sur place pour en analyser le contenu. En réagissant par voie de communiqué, l’AREQ a déterminé que ce budget était une occasion manquée d’offrir une qualité de vie digne aux personnes aînées. Alors que le Québec nage dans les surplus budgétaires, le gouvernement a fait le choix, dans ce budget, d’investir massivement dans le béton plutôt que d’investir dans l’humain et d’améliorer les conditions de travail de celles et de ceux qui œuvrent auprès des personnes aînées en situation de vulnérabilité.

« La situation dans les CHSLD se détériore de jour en jour en raison de la pénurie de main-d’œuvre. Cette pression sur le personnel apporte des risques considérables sur la qualité de vie des personnes aînées hébergées. D’ailleurs, nous apprenions récemment que le gouvernement retirait une prime offerte aux préposés aux bénéficiaires. Cela va à l’inverse de ce qu’il faudrait faire », a souligné Lise Lapointe, présidente de l’AREQ.

Rien pour l’indexation

La situation budgétaire favorable était l’occasion pour le gouvernement de répondre à l’injustice que subissent les personnes retraitées de la fonction publique et parapublique pour qui les rentes sont pratiquement gelées depuis 1982. Aujourd’hui, le gouvernement de François Legault tourne le dos à plus de 300 000 personnes retraitées qui voient leur pouvoir d’achat diminuer chaque année.

« L’année dernière, nous avons rencontré les députés de tous les partis pour les sensibiliser à l’enjeu de la non-indexation des rentes des retraités de la fonction publique. Les personnes aînées contribuent pourtant activement à l’économie québécoise. Personne n’y gagne à les appauvrir de la sorte », a ajouté Mme Lapointe.

Ainsi, l’AREQ réitère la nécessité de trouver une solution pour corriger cette perte de pouvoir d’achat.

Est-ce que votre assurance voyage vous couvre contre le coronavirus?

SSQ assurance, partenaire de l’AREQ, a écrit un blogue pour mieux nous informer sur nos droits relatifs à l’assurance voyage considérant le risque entourant une épidémie de coronavirus. Vous avez une assurance voyage offerte par votre assurance collective? Voyez si vous êtes couvert contre le COVID-19.

Par exemple, si vous voyagez ailleurs qu’en Chine ou en Italie du Nord et que vous souhaitez annuler votre voyage aux États-Unis parce que vous craignez d’être touché par le nouveau coronavirus, votre assurance voyage ne vous dédommagera pas.

Si toutefois un nouvel avis du gouvernement canadien était diffusé pour votre pays de destination, après que vous ayez réservé votre voyage et acheté votre assurance annulation et interruption de voyage, ce sera un motif valable pour faire une réclamation.

Enfin, SSQ assurance a aussi préparé une foire aux questions qui est régulièrement mise à jour au sujet du coronavirus et de l’assurance voyage.

CSQ Magazine
> En savoir plus
Assurance auto et habitation