L’Association des retraitées et retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec (AREQ-CSQ) est la plus importante association québécoise de personnes retraitées issues des services publics. Elle compte plus de 58 000 membres venant de l’ensemble des régions du Québec.

Les membres de l’AREQ sont issus du secteur de l’éducation, de même que du domaine de la santé et des services sociaux, des communications et du loisir, du milieu communautaire et du monde municipal.

Mission

L’AREQ a pour mission de promouvoir et de défendre les intérêts et les droits culturels, sociaux, économiques et environnementaux de ses membres et des personnes aînées et de contribuer à la réalisation d’une société égalitaire, démocratique, solidaire et pacifiste.

Puis, l’AREQ souscrit au principe d’égalité de droit et de fait entre les femmes et les hommes.

Histoire

L’AREQ a été créée en 1961 par la pionnière du syndicalisme enseignant Laure Gaudreault. Rappelons qu’en 1936, celle-ci a fondé l’Association catholique des institutrices rurales, qui est à l’origine de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

C’est le constat de la pauvreté dans laquelle vivait la majorité de ses collègues retraitées qui a inspiré le geste de Laure Gaudreault. Dès son origine, l’AREQ milite activement en vue d’obtenir du gouvernement la révision de la rente de retraite.

L’AREQ est l’origine de plusieurs victoires pour les personnes retraitées : l’indexation des pensions (1969), le rajustement des pensions antérieurement acquises (1973) et la mise en place du premier régime d’assurance collective offert aux personnes retraitées.

CSQ Magazine
> En savoir plus
Assurance auto et habitation