Un joyeux temps des fêtes à tous nos membres!

Toute l’équipe de l’AREQ vous souhaite de joyeuses fêtes et une belle et heureuse année!

Les bureaux de l’AREQ seront fermés jusqu’au 7 janvier. L’infolettre reprendra donc du service au retour du congé des fêtes. Toutefois, l’AREQ continuera de partager de l’information de manière ponctuelle sur sa page Facebook.

D’ici là, profitez de ces temps de réjouissances pour faire le plein d’énergie et pour visiter vos proches.

Catégorie : Information

À Noël, les Petits Frères sont présents pour apporter un peu d’amour aux personnes aînées qui souffrent d’isolement

Fidèle à sa tradition, l’organisme Les Petits Frères offrira de précieux moments d’amour et de partage aux personnes âgées seules à Noël. Les 24 et 25 décembre prochains, des centaines de bénévoles de partout au Québec rendront visite à des personnes seules qui ne peuvent sortir et accueilleront les aînés qui le peuvent lors du traditionnel dîner de Noël.

« Grâce aux 2007 bénévoles et aux donateurs qui appuient notre mission, les 1500 personnes âgées que nous accompagnons tout au long de l’année pourront célébrer Noël avec la famille des Petits Frères. La période des fêtes est particulièrement difficile pour celles et ceux qui souffrent de solitude. Chez Les Petits Frères, personne ne sera oublié, peu importe sa condition physique ou cognitive. Cela fait partie de notre engagement pour chaque Vieil Ami que nous accueillons dans notre grande famille », a mentionné Caroline Sauriol, directrice générale des Petits Frères.

Pour l’AREQ, la lutte contre l’isolement des personnes aînées est une priorité. En ce temps des fêtes, les souffrances sont parfois vécues de manière plus douloureuse. Soulignons le geste de celles et ceux qui visitent leurs proches et encourageons les organismes qui s’occupent des personnes en situation de vulnérabilité.

Catégorie : Société

Une première action dans l’opération : « Maintenant », l’indexation!

Le 17 décembre, l’AREQ Le Suroît a tenu une première rencontre avec un député dans le cadre de notre opération « Maintenant », l’indexation! Ainsi, deux représentants de l’AREQ, soit Jacques Leclerc, président sectoriel et Pierre Picard, responsable régional de la retraite, ont rencontré Claude Reid, député de Beauharnois et adjoint parlementaire du ministre des Transports.

La rencontre fut très cordiale et M. Reid a été très réceptif à la présentation de l’Association ainsi qu’à nos revendications concernant l’indexation. Le député n’a toutefois pas voulu appuyer officiellement notre demande, soit que le gouvernement s’engage à verser sa part pour contribuer à l’indexation pour les années 1982 à 1999 si le taux de capitalisation requis est atteint.

Enfin, tout en nous assurant qu’il était très sensible à nos demandes, le député prendra le temps de se renseigner afin de connaître la position des instances de son parti sur ce dossier.

Catégorie : Retraite

Pour un Noël écoresponsable!

À travers l’abondance qu’apporte bien souvent le temps des fêtes, il est important de rappeler que la cause première de l’état alarmant dans lequel se trouve notre planète est la surconsommation.

Dans un récent reportage de Radio-Canada, il était proposé de recevoir pour Noël une compensation carbone, c’est-à-dire un certificat qui atteste que vos propres émissions de gaz à effet de serre seront annulées. C’est le choix qu’ont fait cette année des Québécois pressés d’agir pour le bien de la planète.

Ce genre de cadeau, « ça va être de plus en plus tendance », croit l’ingénieure forestière chez Compensation CO2 Québec, Manon Ayotte. À son avis, les gens « ont de plus en plus une conscience environnementale », ce qui se traduit notamment par des changements dans leurs choix de consommation.

Par ailleurs, l’AREQ nationale fait sa part participe à la compensation carbone. En effet, deux fois par année, lors de la tenue des conseils nationaux, l’Association fait affaire avec la coop FA pour la compensation des GES générés par le déplacement de ses membres. Ainsi, des montants sont versés à la Bourse Scol’ERE à chaque conseil national afin de mobiliser des jeunes dans les écoles primaires dans divers projets de sensibilisation et de réduction de leurs propres émissions!

Si la compensation des émissions de gaz à effet de serre n’est pas la cause environnementale qui vous interpelle le plus et que vous souhaitez davantage donner pour la lutte contre la surconsommation de plastique ou la biodiversité, vous n’êtes pas laissé de côté! De nombreux organismes environnementaux vous invitent, pendant le temps des fêtes, à leur offrir un don au nom d’un être cher.

Catégorie : Environnement, Société

Moins de médicaments, pour le bénéfice des personnes aînées

La gériatre et chercheuse à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal, Cara Tannenbaum, publiait cette semaine les premiers résultats de son étude D-Prescribe. Elle conclut que les pharmaciens peuvent contribuer à réduire les médicaments chez les aînés.

Pendant six mois, 34 pharmacies de plusieurs régions du Québec ont amorcé une discussion avec des patients âgés qui consommaient certains types de médicaments depuis des années.

Parmi les résultats spectaculaires, notons le cas de Lucien Ledoux, 76 ans de Mascouche, qui a pu arrêter de consommer des calmants après des années à en prendre chaque jour. Quand il a arrêté, il a commencé à faire des marches. Selon sa conjointe, le fait d’être fatigué physiquement lui a permis de mieux dormir et d’arrêter les médicaments sans trop d’effets secondaires.

Enfin, rappelons qu’au Canada, une personne âgée sur quatre s’est vu prescrire dix catégories de médicaments ou plus en 2016. Le Québec se situe en haut de la moyenne, puisque 33 pour cent de la population d’aînés de la province s’était fait prescrire dix catégories de médicaments ou plus la même année. Or, les personnes de 65 ans et plus à qui l’on a prescrit dix médicaments ou plus au cours de l’année étudiée couraient cinq fois plus de risques d’être hospitalisées en raison d’une réaction indésirable aux médicaments que celles qui utilisaient moins de médicaments prescrits.

Catégorie : Santé, Société

Opération : « Maintenant », l’indexation!

Au lendemain des élections québécoises de 2018, alors que la CAQ nouvellement au pouvoir nommait une toute nouvelle cohorte de députées et députés au parlement, le comité national de la retraite de l’AREQ lançait l’opération « Maintenant », l’indexation!

Cette action consiste à rencontrer chacun des 125 députés élus le 1er octobre dernier pour présenter l’AREQ et les informer de l’impact négatif que représente l’indexation partielle des rentes de retraite des employés de l’État sur leur pouvoir d’achat et ainsi obtenir leur appui.

En 2010, lors de la modification de la loi sur le RREGOP, il a été prévu qu’une indexation des rentes à l’IPC -3 %, minimum 50 % (au lieu de l’IPC – 3 %) serait versée pour les années cotisées entre 1982 et 1999, si le taux de capitalisation requis était atteint. Cependant, le gouvernement ne s’est jamais engagé à verser sa part. Depuis plusieurs années, l’AREQ demande au gouvernement de prendre cet engagement.

Afin de réussir cette opération, l’AREQ a fourni à ses membres plusieurs outils d’information et d’action disponibles sur son site Internet.

Catégorie : Retraite

Le magazine Quoi de neuf de l’hiver est en ligne!

Le plus récent numéro du magazine Quoi de neuf de l’AREQ est maintenant disponible.  Dans cette édition, la présidente de l’AREQ, Lise Lapointe, s’exprime sur la conjoncture politique récente avec l’arrivée d’un nouveau parti au pouvoir pour la première fois depuis 40 ans.

Par ailleurs, la professeure et directrice de l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke, Isabelle Lacroix, nous fait part d’une réflexion sur la possible réforme du mode de scrutin au Québec. Peut-on penser que l’élection provinciale 2018 sera la dernière à utiliser le mode de scrutin uninominal majoritaire à un tour?

Enfin, l’heure est au bilan après une première année complété dans le triennat 2017-2020 de l’Association. Vous retrouverez ce bilan en quelques chiffres marquants.

Tout cela, et bien plus encore… Bonne lecture!

Catégorie : Information

Le taux d’augmentation de l’indice des rentes (TAIR) est à 2,3 %

Retraite Québec a annoncé cette semaine le taux d’indexation qui s’appliquera au montant de la rente du régime de rentes du Québec (RRQ) à compter du 1er janvier 2019 : 2,3 % (était 1,5 % en 2018). Ce taux a été déterminé en fonction de l’indice des prix à la consommation (IPC) de Statistique Canada pour chaque mois compris entre novembre 2017 et octobre 2018. On l’appelle aussi le taux d’augmentation de l’indice des rentes (TAIR).

Indexation de la rente du RREGOP en 2019

C’est ce même taux de 2,3 % qui est utilisé pour le calcul du taux d’indexation des rentes des régimes de retraite des secteurs publics administrés par Retraite Québec, tels que le RREGOP, le RRE, le RRF, le RRCE, le RRPE, etc. Cela s’applique également sur la rente du conjoint survivant.

Rappelons que trois formules sont utilisées pour le calcul de l’indexation de la rente des personnes retraitées du secteur public, en fonction des années durant lesquelles elles ont cotisé au régime. Il est possible que plus d’une formule soit utilisée pour calculer l’indexation de la rente d’une personne si celle-ci a versé des cotisations correspondant à plus d’une période.

 

FORMULES*                                                                   INDEXATION AU 1er JANVIER 2019

Années cotisées avant le 1er juillet 1982 

Portion de la rente indexée à 100 % du TAIR

2,3 %

(soit le TAIR)

Années cotisées entre le 1er juillet 1982 et 31 décembre 1999 

Portion de la rente indexée selon le TAIR -3 %

0 %

(soit le TAIR -3 %)

Années cotisées depuis le 1er janvier 2000

Portion de la rente indexée selon la plus avantageuse des 2 formules :
50 % du TAIR ou TAIR -3 %

1,15 %

(soit 50 % du TAIR)

 

*Des changements ont été apportés aux formules d’indexation du Régime de retraite du personnel d’encadrement (RRPE) à la suite de l’adoption de la loi 126. Ce tableau illustre les formules d’indexation de tous les régimes de retraite du secteur public, excluant le RRPE.

Catégorie : Retraite

Il y a 10 ans, l’AREQ réclamait l’adoption d’une politique globale de soutien aux personnes proches aidantes

Alors que le gouvernement proposait cette semaine une journée de réflexion sur la proche aidance, l’AREQ a rappelé que déjà, en 2009, elle réclamait l’adoption d’une politique globale de soutien aux personnes proches aidantes. Cette politique devrait notamment contenir une offre accrue de services de soutien psychologique et de répit à l’intention des personnes proches aidantes, un déploiement d’intervenants pivots et davantage de services à domicile.

« L’austérité a fait mal dans les soins à domicile. La protectrice du citoyen faisait état récemment de l’impact des compressions budgétaires, alors que certaines personnes ont vécu une réduction de leurs services, pendant que d’autres attendent sur les listes. Cela affecte directement les proches aidants qui s’épuisent à la tâche en compensant ce que le réseau n’offre plus », a soutenu Lise Lapointe, présidente de l’AREQ.

Les personnes proches aidantes de l’AREQ 

Enfin, rappelons que dans un sondage commandé à la firme CROP et qui a été réalisé en mars 2013, l’AREQ avait interrogé plus de 1 000 membres sur la question des personnes proches aidantes. Ce sont 24 % d’entre eux qui ont déclaré agir à titre de proches aidants. Lorsqu’extrapolé sur l’ensemble de nos membres, cela représente environ 13 500 personnes. Elles consacrent en moyenne 9,4 heures par semaine à ce rôle. Les principales difficultés rencontrées sont le stress entraîné par cette situation, le manque de temps, les efforts physiques requis et les dépenses supplémentaires engendrées par ce soutien.

Catégorie : Santé, Société

À la mémoire de Polytechnique, clamons haut et fort : Non à la violence faite aux femmes!

Le 6 décembre 1989, quatorze étudiantes de l’École Polytechnique de Montréal étaient tuées sans autre raison que celle d’être des femmes. Ce devoir de mémoire a fait du 6 décembre, la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes.

Or, en cette journée de commémoration, le récent rapport de l’Initiative canadienne de prévention de l’homicide domestique démontrait que plus des trois quarts des victimes d’homicides domestiques au Canada sont des femmes. Selon le rapport, 76 % des 476 personnes tuées lors d’un homicide conjugal au cours de cette période étaient des femmes ou des filles.

« Ces chiffres nous rappellent cruellement que, même si nous avons peut-être essayé d’améliorer nos réponses à l’homicide domestique dont les femmes sont clairement les premières victimes, nos efforts ont été vains, notamment pour certains groupes », a conclu la coauteure du rapport, la professeure de politique publique et de justice pénale à l’Université de Guelph, Myrna Dawson.

Catégorie : Société

Deux nouveaux rabais pour les membres de l’AREQ!

Dans son plan d’action 2017-2020, l’AREQ a défini les avantages et les rabais comme une priorité. Pour chaque nouveauté, nous vous informerons via l’infolettre. Voici donc les deux nouveaux rabais disponibles pour nos membres :

 

 

 

 

  • Les grands explorateurs – 20 $ de rabais valide jusqu’au 5 janvier 2019

  • Auberge des Battures – 5 % de rabais sur le tarif régulier des chambres

Votre carte de membre est nécessaire pour profiter de ces avantages et de ces rabais.

Catégorie : Information

5 décembre – Journée internationale des bénévoles

À l’occasion de la Journée internationale des bénévoles, l’AREQ prend le temps de dire merci aux milliers de bénévoles de l’Association qui font une différence partout au Québec. Ces femmes et ces hommes, à la retraite, démontrent quotidiennement qu’ils sont toujours une force pour la société.

Selon un sondage de 2017 réalisé par l’AREQ auprès de ses membres, la moitié d’entre eux font du bénévolat, ce qui représente environ 28 000 bénévoles, à raison de 5 heures en moyenne par semaine. Cette contribution représente un total de 7,5 millions d’heures de bénévolat chaque année. Si cet engagement était rémunéré ne serait-ce qu’au salaire minimum, les retombées économiques annuelles dépasseraient 81 millions de dollars.

En 1985, l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) a institué la Journée internationale des bénévoles, le 5 décembre, afin de souligner toute l’importance de la contribution des bénévoles au développement économique et social des communautés.

Catégorie : Société

Soutien de l’AREQ région de l’Outaouais aux francophones de l’Ontario

Pour les membres de l’AREQ, la défense de la langue française au Québec est une priorité. Avec la situation actuelle que vivent les Franco-Ontariens, Michel Tessier, président de la région de l’Outaouais, a tenu à exprimer sa solidarité au nom de l’AREQ.

« C’est par l’éducation que l’on partage notre culture, notre histoire commune. La langue dans laquelle cette éducation est offerte a donc un impact considérable sur la pérennité d’une culture. En ce sens, les espoirs des Franco-Ontariens sont légitimes », a souligné M. Tessier.

Selon les données du gouvernement ontarien, les Franco-Ontariens composeraient 4,7 % de la population ontarienne. Au-delà de la statistique, ce sont des femmes et des hommes qui ont eu le courage et la détermination de vivre en français depuis des générations dans un océan anglophone. Non seulement ces personnes méritent notre admiration, mais en ces temps conflictuels, elles méritent notre soutien plus que jamais.

 Lettre parue dans Le Droit

Catégorie : Société

Lettre ouverte de Lise Lapointe, présidente de l’AREQ, suite au rapport de la protectrice du citoyen

La semaine dernière, la protectrice du citoyen rendait public un rapport consternant, notamment sur les services en CHSLD et sur les soins à domicile. Elle démontre que les décisions du gouvernement durant les dernières années, soit les compressions et les réformes, affectent directement des personnes aînées en situation de vulnérabilité. La protectrice va même jusqu’à qualifier la situation de maltraitance.

Pour Lise Lapointe, présidente de l’AREQ, il s’agit bel et bien d’une forme de maltraitance organisationnelle que l’Association dénonce depuis longtemps déjà. Par le biais d’une lettre ouverte, Mme Lapointe a tenu à exprimer sa pensée sur la situation déplorable dans laquelle vivent ces femmes et ces hommes en situation de vulnérabilité dans le réseau de la santé.

 Lettre parue dans Le Soleil

 Lettre parue dans le Huffington Post Québec

 Lettre parue dans L’aut’journal

Entrevue de Lise Lapointe à CKIA (début à 45:09 et fin à 54:20)

 

Catégorie : Santé

Le collectif citoyen « Debout pour l’école » propose une pétition pour une école équitable et de qualité

Les conditions dans le milieu de l’éducation se dégradent depuis plusieurs années. Pourtant, l’éducation devrait être une priorité au Québec. En ce sens, l’AREQ invite ses membres à signer la pétition du collectif citoyen Debout pour l’école qui réclament du ministre de l’Éducation une école équitable et de qualité selon sept critères :

  1. Assurer une véritable mixité sociale et culturelle dans les écoles et dans les classes.
  2. Diminuer les ratios élèves par enseignantes et enseignants et les élèves par personnel de soutien.
  3. Assurer des ressources professionnelles et de soutien stables et en nombre suffisant.
  4. Diminuer la précarité du corps enseignant.
  5. Soutenir les enseignantes et les enseignants débutants.
  6. Augmenter la rémunération de tous les membres du personnel scolaire.
  7. Lever toute entrave à la prise de parole publique.

À l’AREQ, nous appuyons les mouvements qui revendiquent une éducation de qualité et un soutien adéquat au personnel qui y œuvre au quotidien.

 

Catégorie : Éducation
CSQ Magazine
> En savoir plus
Assurance auto et habitation