Soirée de reconnaissance dans le cadre de la campagne d’Entraide 2018

Lors d’une soirée reconnaissance tenue le 28 mars 2019, il a été dévoilé qu’une somme de plus de 6,36 millions de dollars avait été amassée dans le cadre de la campagne d’Entraide 2018. L’édition de cette année marquait le 50e anniversaire de la campagne de sollicitation gouvernementale.

Les dons recueillis par Entraide viennent en aide, sur tout le territoire québécois, aux personnes vivant une situation de vulnérabilité. L’argent ainsi récolté est entièrement distribué aux organismes philanthropiques. Il est réparti comme suit, selon la volonté des donateurs :

  • 3 730 391 $ aux Centraide du Québec;
  • 2 068 981 $ à PartenaireSanté-Québec et ses membres;
  • 561 554 $ à la Croix-Rouge canadienne (Québec).

Depuis 1968, année de la première campagne de souscription menée au sein de l’État québécois, le personnel et les personnes retraitées de la fonction publique et du secteur parapublic du Québec ainsi que les professionnels de la santé rémunérés par la Régie de l’assurance maladie du Québec ont donné plus de 223 millions de dollars.

Le comité Entraide des secteurs public et parapublic est paritaire et est composé d’au plus 15 membres, dont Claire Bélanger, 1re vice-présidente de l’AREQ. Notre association est fière de contribuer à ce vaste mouvement de solidarité.

Catégorie : Information

Programme Québec ami des aînés : appel de projets pour l’année 2019-2020

Le 23 avril, le gouvernement lançait l’appel de projets 2019-2020 pour le programme Québec ami des aînés (QADA). Les organismes désirant soumettre un projet favorisant l’amélioration des conditions de vie des aînés et encourageant leur participation sociale dans leur communauté peuvent le faire d’ici le 19 juin 2019.

Ce programme a pour but d’offrir une aide financière à des organismes sans but lucratif pour des initiatives visant à adapter les milieux de vie à la réalité des aînés et à contribuer à l’atteinte des objectifs gouvernementaux en matière de vieillissement actif.

Pour l’année financière 2019-2020, le gouvernement a prévu un budget de plus de 1,3 million de dollars pour des projets à portée nationale et de plus de 4,4 millions de dollars pour financer des projets à portée locale ou régionale. Le soutien offert dans le cadre de ce programme se décline en deux volets :

  • Soutien aux actions nationales : ce volet offre une aide financière pour des expérimentations, le développement d’activités ou le déploiement national d’une activité émanant d’une expérimentation ou d’une recherche-action;
  • Soutien aux actions locales et régionales : ce volet appuie financièrement le démarrage de nouvelles activités, le développement d’activités ainsi que le déploiement local ou régional d’activités.
Catégorie : Information, Société

Rencontre avec Gabriel Nadeau-Dubois, député de Gouin

Nous avons rencontré Gabriel Nadeau-Dubois à son bureau de comté. La rencontre fut chaleureuse et le député et son attachée politique ont montré beaucoup d’intérêt pour notre dossier.

Gabriel Nadeau-Dubois était au courant du dossier de la non-indexation et considère cette situation comme une injustice. Il souhaite que ce dossier se règle et nous affirme que son parti soutiendrait une telle revendication. Il a appuyé notre demande et l’a signée.

Il comprend que ce dossier se discutera lors des négociations collectives et touche à la fois les retraités et les personnes qui travaillent actuellement et qui prendront éventuellement leur retraite.

Il nous assure que le parti fera une synthèse de nos rencontres et de nos demandes et que quelqu’un parmi les députés nous contactera pour nous en rendre compte.

Nous lui avons remis les textes La cagnotte de Francis Vailles et Des retraités floués de Jean-Robert Sansfaçon, ce qu’il a trouvé intéressant et pertinent.

Nous avons perçu chez ce député un intérêt certain pour ce dossier qui implique une injustice envers des personnes qui ont contribué à cette caisse de retraite et qui s’appauvrissent d’année en année. Et il voit que ce sera la même chose pour les futurs retraités qui subiront cette perte de pouvoir d’achat.

Denise Mc Nicoll, trésorière et Claudette Therrien, présidente, secteur De Lorimier (06D)

Catégorie : Retraite

Rencontre avec le député de Laurier-Dorion sur l’indexation

Nous avons rencontré Andrés Fontecilla, député de Laurier-Dorion dans le cadre de l’opération « Maintenant », l’indexation!.

Monsieur Fontecilla a posé beaucoup de questions sur les revenus des personnes aînées : Sécurité de la vieillesse et supplément du revenu garanti, RRQrégimes complémentaires comme le RREGOP et REER pour ceux qui en ont eu les moyens.

Il a aussi écouté avec intérêt notre présentation de l’AREQ et son implication dans des dossiers des personnes aînées, entre autres sur le logement qui est un de ses dossiers à Québec solidaire. Il s’est aussi intéressé à la Tribune sur la retraite à laquelle l’AREQ participe avec d’autres associations.

Dans le dossier de la retraite qui touche l’AREQ, il a demandé de nombreux éclaircissements sur les paliers de l’indexation du RREGOP. Il juge que c’est réellement de l’appauvrissement pour les personnes concernées. Il a vivement appuyé notre demande voulant que le gouvernement verse sa part si le taux de capitalisation requis est atteint. Il a toutefois ajouté qu’il sait que tout cela se joue lors des négociations collectives et que si cette demande exigeait des déboursés trop importants, son parti pourrait en discuter.

Nous avons aussi parlé de dossiers concernant l’éducation qui lui tient à cœur, car il constate que les services ne sont pas toujours au rendez-vous. Et que les dernières années ont laissé des manques tant au niveau des ressources éducatives que de celui des bâtisses qui ont pâti de laisser-aller.

Denise Mc Nicoll, trésorière et Claudette Therrien, présidente secteur De Lorimier (06D)

Catégorie : Retraite

L’opération « Maintenant », l’indexation! en Outaouais

La responsable du comité retraite, AREQ Outaouais, secteur Petite-Nation, Louise Boudreault, aussi conseillère à la municipalité de Saint-Émile-de-Suffolk, accompagnée de la présidente Micheline Maillé et de Paulette Lalande,  membre de l’AREQ et ex-préfet de la MRC Papineau et membre du CA de la résidence Le Monarque, rencontraient le député de la circonscription à son bureau de Gatineau.

Messieurs Després et Laplante du secteur Du Lièvre l’avaient déjà rencontré à la fin février pour présenter l’AREQ et leur secteur. L’attaché de presse se questionnait sur la pertinence d’une deuxième rencontre. Le dernier budget provincial n’ayant pas fait état de nos revendications, nous avons jugé pertinent d’apporter le point de vue des femmes et les réalités de notre secteur Petite-Nation, essentiellement rural.

Plusieurs points ont été abordés dont celui sur la situation d’appauvrissement des membres de notre secteur. Comme nous étions trois femmes, nous avons rappelé les injustices faites aux femmes en particulier et leurs revendications pour l’équité salariale. Les coupures de 1982 et la non-indexation de 1982 à 1999 ont défavorisé nos membres, majoritairement des femmes. Notre moyenne d’âge est de 76 ans. Nous avons aussi insisté sur le fait que nous habitons une des MRC les plus pauvres au Québec, que notre milieu rural demande de grands déplacements pour avoir accès à des services et que les résidences privées de notre réseau sont pour plusieurs, inabordables financièrement.

Nous avons aussi demandé si, en cours d’année, le gouvernement pouvait débloquer de quelconque manière, une situation qui perdure depuis 37 ans. M. Lacombe s’est dit touché et veut transmettre le dossier à Isabelle Charest,  ministre responsable de la Condition féminine et déléguée à l’Éducation. Des engagements pour le prochain budget sont souhaités.

Nous avons aussi profité de l’occasion pour lui rappeler l’importance de notre maison de soin palliatif, Le Monarque et le bénévolat fait par nos membres en région rurale. L’édition de mars du bulletin Enfilant le temps de notre secteur a été remise à M. Lacombe.

 

Catégorie : Retraite

Un nouveau service d’accompagnement pour les personnes vivant en résidences privées pour aînés

Le 16 avril, la Fédération des CAAP, qui représente les Centres d’assistance et d’accompagnement aux plaintes (CAAP), annonçait que les personnes vivant en résidences privées pour aînés (RPA) pourront dorénavant être accompagnées par les conseillers des CAAP, dans le règlement de leurs litiges en matière de baux.

Rappelons que les CAAP intervenaient déjà auprès des locataires de résidences privées pour aînés en ce qui a trait au respect des critères et des normes de certification. Désormais, ces locataires pourront s’adresser à un seul et même interlocuteur dans les deux cas. 

Enfin, un projet pilote avait notamment permis de constater que, dans 95 % des cas, les situations litigieuses entre les résidents et les propriétaires pouvaient se régler en conciliation, grâce à l’accompagnement des conseillers du CAAP. Les résidents des RPA, âgés en moyenne de 84 ans, avaient ainsi pu éviter les longs délais d’attente inhérents à un recours auprès de la Régie du logement.

Pour joindre le CAAP de votre région : 1 877 767-2227

Catégorie : Société

L’épisode 4 de l’émission de radio de l’AREQ est en ligne!

Cette semaine, nous avons parlé des actualités qui nous ont marquées depuis la dernière émission. Ensuite, Tommy Bureau, conseiller à la vie associative et en appui aux dossiers sociaux à l’AREQ est venu nous entretenir de la taxe du carbone et des manifestations à venir pour l’environnement. Enfin, nous avons discuté d’âgisme avec Michelle Monette, retraitée, présidente de CKIA et animatrice de L’heure juste.

 

Catégorie : Information

D’autres rencontres dans l’opération « Maintenant », l’indexation!

Depuis plusieurs semaines, des personnes dévouées et engagées de l’AREQ sont allées à la rencontre de leurs députés dans le cadre de l’opération « Maintenant », l’indexation! afin de les sensibiliser sur la situation de la perte de pouvoir d’achat des personnes retraitées de l’État.

Voici quelques-unes de ces rencontres!

Dans la région de l’Île de Montréal

Diane Chabot, Jean-Guy Marcotte et Gaétane Lebel-Fillion, présidente du secteur Ahuntsic-Ouest, ont rencontré Marwah Rizqy, députée de la circonscription de Saint-Laurent et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’éducation et d’enseignement supérieur.

Ce fut un entretien de plus d’une heure au cours duquel la députée a démontré beaucoup d’intérêt pour ce dossier. Elle a d’ailleurs soulevé plusieurs questions, car elle n’était pas au courant de la désindexation des rentes survenue en 1982.

Enfin, la députée a spontanément appuyé la demande et signé le document. Elle s’est de plus engagée à porter le dossier à son caucus et auprès du ministre de l’Éducation puisqu’elle a constaté que les futurs retraités seront aussi grandement touchés si rien n’est fait pour corriger la situation.

Dans la région Cœur et Centre-du-Québec

Pour leur part, Claude Poudrier président du secteur Cap-de-la-Madeleine et Micheline Thibeault, responsable du dossier retraite, ont rencontré Sonia LeBel, députée de Champlain, ministre de la Justice et ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne pour la sensibiliser sur les impacts de la non-indexation des rentes.

Catégorie : Retraite

Participez à la mobilisation «La planète s’invite au Parlement», le 27 avril 2019, à Montréal

Les changements climatiques s’accélèrent et nous avons très peu de temps pour agir. Cette année, une manifestation est organisée par la Planète s’invite au Parlement en collaboration avec le Jour de la Terre et la CSQ.

Quand : le samedi 27 avril 2019
Où : trois lieux de départ : parc Laurier, parc La Fontaine et Place-des-Arts
Le camion CSQ sera à la Place-des-Arts.
Rassemblement : 14 h
Départ : 14 h 20
Arrivée au parc du Mont-Royal vers 15 h 45 

Nous vous attendons en grand nombre. Des drapeaux et des objets de visibilité seront disponibles sur place.

Il y aura d’autres actions à travers le Québec pendant la semaine du 22 au 26 avril. Nous vous invitons à consulter la page Facebook de La planète s’invite au Parlement.

Catégorie : Environnement

Participez à la mobilisation du Jour de la Terre, le 22 avril 2019, à Québec

Face à l’urgence climatique qui nous interpelle toutes et tous, la CSQ joint sa voix à celle d’un collectif d’organisations pour vous inviter à prendre part à une mobilisation symbolique forte et positive, ancrée dans l’action collective! La mobilisation vise à rassembler 2 000 personnes à Québec pour encercler l’Assemblée nationale et passer un message fort aux décideurs : arrêtons de tourner en rond maintenant!

Un système de navette est offert au départ de plusieurs villes du Québec pour permettre à toutes et tous de participer. Inscrivez-vous à la mobilisation pour obtenir toutes les informations!

Quand : le lundi 22 avril 2019
Départ : 13 h
Où : le point de rassemblement CSQ sera au parc de la Francophonie, coin rue des Parlementaires et Grande-Allée
L’événement se termine vers 17 h

Vous pouvez aussi inciter les jeunes qui vous entourent à transmettre un message au gouvernement par l’un des moyens suivants :

  • Publiez une photo ou une courte vidéo sur Instagram, Twitter, ou Facebook, avec le hashtag : #22avril2019. Vous pouvez aussi utiliser les filtres et les autocollants aux couleurs de la mobilisation disponibles sur Facebook, Snapchat et Instagram.
  • Envoyez vos messages en remplissant le formulaire. Tous les messages reçus avant le 5 avril seront imprimés sur des cartes à planter, et remis à l’Assemblée nationale le 22 avril 2019.
  • Organisez une discussion pour récolter les messages au sein d’un groupe d’amis, de collègues ou d’une instance syndicale grâce aux recommandations du collectif.

Téléchargez la trousse de mobilisation complète en consultant le site du Jour de la Terre! Pour toute information supplémentaire pour cette mobilisation, nous vous invitons à contacter Dominique Bernier au 514 356-8888, poste 2412.

Catégorie : Environnement

L’AREQ préoccupée par les impacts du projet de loi sur le taxi

Le 10 avril marque le début des consultations sur le projet de loi 17 visant à moderniser l’industrie du transport rémunéré de personnes par automobile. Ce projet de loi a récemment causé un bras de fer avec les chauffeurs de taxi, car les permis de taxi achetés autour de 200 000 $ dans les dernières années ne seraient désormais plus obligatoires pour les chauffeurs s’ils trouvent leurs clients par l’intermédiaire d’applications mobiles, ce qui ouvre encore davantage la voie à des services comme Uber. Or, selon les chiffres de l’industrie du taxi, près de 22 000 chauffeurs devront déclarer faillite si le projet de loi va de l’avant dans l’état actuel.

Soulignons par ailleurs que plusieurs personnes aînées utilisent les services de taxi pour leurs déplacements, notamment en région où il n’y a pas d’alternatives. De plus, en favorisant l’utilisation d’application mobile pour les services de transport, les personnes aînées qui ne sont pas à l’aise avec les technologies cellulaires se retrouvent pénalisées.

Dans ce contexte, lors du conseil national de l’AREQ, le 4 avril dernier, les membres du conseil d’administration et les personnes présidentes des secteurs ont adopté une proposition pour exprimer leur préoccupation face aux impacts du projet de loi 17, à la fois sur les chauffeurs de taxi et pour les usagers, et pour appuyer la demande d’une compensation juste et adéquate aux chauffeurs pour la perte de valeur de leur permis de taxi.

Catégorie : Société

Une table ronde de l’Observatoire de la retraite sur le logement abordable

L’Observatoire de la retraite (OR) organise, le mercredi 8 mai 2019 à 13 h 30, une table ronde intitulée : Caisses de retraite et amélioration de l’offre d’habitation abordable : enjeux et perspectives. Selon l’OR, le contexte politique semble favorable pour débattre de cet enjeu.

En tant que membre de l’AREQ, vous disposez d’une période de préinscription à l’activité. L’entrée est libre et gratuite, mais, étant donné le nombre limité de places disponibles, l’inscription est obligatoire à l’adresse suivante : observatoireretraite@gmail.com.

Catégorie : Retraite

L’AREQ soutient une pétition pour une réforme de la Régie du Logement

Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) a lancé le 4 décembre dernier sa campagne « Justice pour les locataires : Réformons la Régie du logement ».
La Régie existe depuis presque 40 ans et n’a jamais été réformée depuis. Aujourd’hui, elle est inaccessible aux locataires, les délais avant une première audience sont excessivement longs, le parc de logements locatifs est en péril, les causes en non-paiement de loyer sont systématiquement priorisées et il n’y a aucun véritable contrôle des loyers.

Il est urgent que des changements soient apportés pour rendre justice aux locataires. C’est pourquoi l’AREQ invite ses membres à signer la pétition pour une réforme de la Régie du logement. La date limite pour les signatures est le 28 mai 2019.

Catégorie : Information

Un conseil national bien rempli à Saint-Sauveur!

Plus d’une centaine de personnes notamment des présidents et des présidentes de secteur et des membres du conseil d’administration ont assisté au conseil national (CN) du printemps 2019, à Saint-Sauveur. L’événement s’est déroulé sur quatre jours, aura permis aux personnes participantes d’écouter des conférences passionnantes, d’échanger sur leurs réalités comme bénévoles et d’amener des idées visant à améliorer la vie associative à l’AREQ.

Visite de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

L’ouverture du conseil national s’est faite par un mot de Lise Lapointe, présidente de l’AREQ, qui a introduit Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants. Cette dernière a d’ailleurs pris le temps de répondre aux questions de nos membres.

Ensuite, Ginette Plamondon, conseillère à l’AREQ, a présenté les actualités féministes sur les éléments qui ont marqué la nouvelle dans le dossier de l’égalité entre les femmes et les hommes. Tommy Bureau, conseiller à l’AREQ, a pour sa part présenté un rapport concernant la santé et le bien-être des hommes aînés.

En fin de journée, Johanne Freire, conseillère à l’AREQ et Claire Bélanger, 1re vice-présidente de l’AREQ, ont fait le point sur la vaste opération « Maintenant », l’indexation! Au moment du conseil national, nos membres avaient rencontré 81 députés sur 125 à travers le Québec. Les gens ont réalisé le succès de l’opération visant à faire connaître l’AREQ à établir des liens avec les acteurs politiques et à les sensibiliser à l’enjeu de l’indexation.

Des ateliers de travail sur la vie associative

La deuxième journée a débuté avec les affaires financières, présentation animée par Marcel Leroux, trésorier de l’AREQ et Martine Faucher, conseillère. Par la suite, Tommy Bureau a parlé des actualités environnementales ainsi que des prises de position de l’AREQ dans ce dossier.

Les personnes participantes ont profité de l’après-midi pour travailler en atelier sur la vie associative. Au retour des ateliers, Dominic Provost, directeur général, a fait un suivi du plan d’action national 2017-2020 qui démontrait plusieurs réalisations depuis le début du triennat.

De l’assurance médicaments aux recommandations sur l’aide médicale à mourir

Pour la troisième journée, nous avons eu la chance d’écouter une conférence de Lise Goulet, conseillère à la CSQ, sur le régime universel d’assurance médicaments, que l’AREQ revendique depuis des années.

Ensuite, Ginette Plamondon et Nicole Gagnon 2e vice-présidente, ont présenté les travaux et les recommandations du groupe de travail sur l’aide médicale à mourir, qui avait été créé par l’AREQ.

Pour mettre fin aux paradis fiscaux!

Lors de la quatrième et dernière journée, Samuel Labrecque, conseiller à l’AREQ et Nicole Gagnon ont fait le bilan des communications de l’AREQ sur les réseaux sociaux et dans les médias, notamment en dévoilant la nouvelle émission de radio de l’AREQ : L’heure juste! 

Enfin, les personnes participantes ont eu la chance de recevoir Samuel-Élie Lesage, coordonnateur du collectif Échec aux paradis fiscaux, pour une conférence sur le sujet. L’AREQ est membre de ce collectif et vient de signer une lettre ouverte, proposant 12 solutions contre l’évitement fiscal.

À propos du conseil national

Le conseil national est l’autorité première entre les congrès. Il est formé des membres du conseil d’administration et des personnes présidentes des secteurs. Il se réunit deux fois par an. Ses sujets sont déterminés par le conseil d’administration.

Catégorie : Information

« Allo, ici CROP, je vous appelle au nom de l’AREQ! »

Au cours des prochaines semaines, la firme CROP réalisera pour le compte de l’AREQ une démarche de consultation sur l’opinion et les besoins de ses membres. La consultation prendra la forme d’un sondage téléphonique et de groupes de discussion.

L’objectif de cette démarche est, d’une part, de connaître l’opinion de nos membres sur différents enjeux d’actualité et d’identifier des problématiques vécues par les personnes aînées à propos desquelles l’AREQ devrait prendre position. D’autre part, l’AREQ souhaite recueillir le point de vue de ses membres à propos des services offerts par l’Association et pour mesurer leur satisfaction à l’égard de nos priorités et de nos façons de faire.

Il est donc possible que vous receviez un appel, de la mi-avril à la fin-avril, pour faire partie des 1001 membres invités à participer à un sondage téléphonique d’une dizaine de minutes.  Notons que les personnes seront choisies de manière aléatoire selon un échantillonnage au prorata du nombre de membres par région, par groupes d’âge et par genre. La participation s’effectuera sur une base volontaire et anonyme.

Par ailleurs, des membres habitant à Québec, Montréal, Sherbrooke et Matane seront contactés, entre le 10 et le 20 avril, pour participer à un groupe de discussion d’une durée de 90 à 120 minutes.

Catégorie : Information

Lise Lapointe, présidente de l’AREQ, signe une lettre ouverte au sujet des paradis fiscaux

Malgré les multiples appels à l’action formulés par la société civile au cours des derniers mois, le gouvernement du Canada a opté pour le strict minimum avec des investissements dans l’Agence du revenu du Canada (ARC) et des propositions techniques pour fermer quelques échappatoires fiscales. Le récent budget fédéral ne propose aucune mesure réellement dissuasive pour freiner l’usage des paradis fiscaux.

En prévision des élections fédérales, le Collectif Échec aux paradis fiscaux a émis une lettre ouverte, signée par Lise Lapointe, présidente de l’AREQ, afin d’inviter tous les partis politiques à s’engager à adopter les 12 solutions très claires proposées par le Collectif.

Enfin, selon les estimations de l’Agence du revenu du Canada, ce serait jusqu’à 3 milliards $ que le Canada perdrait chaque année à cause de l’évitement fiscal. Mais en comptant l’impact des accords entretenus par le Canada avec des législations de complaisance, cette perte pourrait atteindre au moins 14 milliards $. Imaginons les services publics qui pourraient être convenablement financés avec ces revenus!

Catégorie : Information, Société

Le troisième épisode de l’émission de radio de l’AREQ est en ligne!

Même si l’AREQ était en conseil national cette semaine, nous avons produit pour vous un épisode de L’heure juste. Nous avons eu la chance de recevoir à l’émission Mme Lise Lapointe, présidente de l’AREQ et qui nous a parlé de la vie associative à l’AREQ ainsi que du contenu du conseil national.

Puis, Ginette Plamondon, conseillère à l’AREQ et collaboratrice de l’émission, a commenté les plus récents budgets fédéraux et provinciaux sur tout ce qui concerne les personnes aînées.

L’heure juste est une émission de radio de l’AREQ, diffusée sur les ondes de CKIA FM, qui s’intéresse à différents enjeux de société qui interpellent les personnes aînées et qui façonnent notre vision du vieillissement de la population.

Bonne écoute!

 

Catégorie : Information, Société

Un nouvel avantage pour les membres de l’AREQ!

Connaissez-vous les Grands Explorateurs? Depuis maintenant 46 ans, Les Grands Explorateurs offrent une expérience basée sur la ciné-conférence. Il s’agit d’un film documentaire portant sur un pays, une région du monde ou encore une aventure particulière dont la narration est réalisée en direct sur scène par l’auteur et réalisateur du film.

Les membres de l’AREQ ont désormais des avantages pour la saison 2019-2020 : Six sorties pour seulement 91,50 $ au lieu de 138 $ sans abonnement.

Code promo : AREQNAT

De septembre à mai, dans une salle de spectacle près de chez-vous, parcourez la route des cultures à la découverte de destinations d’exception, mises en lumière par des cinéastes de talent qui vous feront vivre le monde autrement, avec intensité et curiosité.

Abonnez-vous en ligne

Résumés des films

Formulaire d’abonnement (Sherbrooke / Trois-Rivières /  Gatineau / Québec / Sainte-Foy / Lévis)

Formulaire d’abonnement (Île de Montréal / Rive-sud / Rive-Nord)

Concours Carthagène

Concours Danemark

Site Web

L’offre se termine le 30 septembre 2019

Catégorie : Information

D’autres rencontres de députés en Estrie, en Montérégie et à Montréal dans l’opération « Maintenant », l’indexation!

Depuis plusieurs semaines, des personnes dévouées et engagées de l’AREQ sont allées à la rencontre de leurs députés dans le cadre de l’opération « Maintenant », l’indexation! afin de les sensibiliser sur la situation de la perte de pouvoir d’achat des personnes retraitées de l’État.

Voici quelques-unes de ces rencontres illustrées par des photos :

 

En Estrie, Pauline Dubois-Landry, présidente du secteur de l’Asbesterie, Ginette Bisson et Gilles De Blois ont rencontré le député André Bachand de la circonscription de Richmond.

 

 

 

 

 

 

En Montérégie, Pierre Picard, responsable régional pour le dossier retraite et Jacques Leclerc, président du secteur Le Suroît, ont rencontré le député Claude Reid de la circonscription de Beauharnois.

 

 

 

 

 

 

 

À Montréal, Pauline Daoust, présidente Du Ruisseau Raimbault et Jocelyne Bonnier, responsable sectorielle du comité de la retraite, ont rencontré le député David Birnbaum de la circonscription D’Arcy-McGee.

Catégorie : Retraite

L’opération « Maintenant », l’indexation! dans la région Cœur et Centre-du-Québec

Lundi 25 mars 2019, Claude Leblanc, responsable sectoriel du dossier retraite et moi, avons rencontré le député de la circonscription de Drummond–Bois-Francs, Sébastien Schneeberger.

Il s’agit de son 3e mandat à titre de député, mais son premier au sein du parti au pouvoir, ce qui change la perspective. Comme notre comité sectoriel en environnement et développement durable a beaucoup milité contre l’agrandissement du site d’enfouissement de St-Nicéphore, il croyait que l’AREQ se limitait au dossier de l’environnement. Or, étant lui-même intéressé par la question de l’environnement, il a voulu connaître la position qu’on défend dans le dossier de la récupération du verre.

Puis, nous sommes rapidement revenus sur l’objectif de la rencontre, l’indexation. Il connaît maintenant bien la mission de l’AREQ et comment fonctionne notre vie associative dans le secteur.

Pour le dossier de l’indexation, il a été consterné par l’ampleur de l’injustice. Pour lui, c’est une question de principe, et il nous assuré qu’il va prendre part activement aux discussions qu’ils auront au caucus à ce sujet. Il n’a toutefois pas voulu aller plus loin avant d’en avoir parlé au caucus. Il a apprécié les documents qu’on lui a remis et veut nous revoir.

Cette rencontre fut pour nous très positive!

Micheline Germain Saucier, présidente du secteur Drummondville (E)

Catégorie : Retraite
CSQ Magazine
> En savoir plus
Assurance auto et habitation