AccueilPublicationsActualitésDéjà un an depuis la pétition de l’AREQ pour l'abolition des sacs de plastique à usage unique dans les commerces

Déjà un an depuis la pétition de l’AREQ pour l'abolition des sacs de plastique à usage unique dans les commerces

01 décembre 2017

Il y a un an, le 2 décembre 2016, l’AREQ déposait une pétition de près de 4 000 noms pour l'abolition des sacs de plastique à usage unique dans les commerces. Il s’agissait d’un tour de force impliquant l’effort de tous nos membres, partout en région. Le message était lancé : notre association défend activement la réduction à la source des sacs de plastique et l’utilisation des sacs réutilisables. Pour les membres de l’AREQ, il s’agit d’un enjeu important lié à l’environnement et au développement durable sur lequel nous pouvons agir concrètement par le changement de nos habitudes de consommation.

Un dossier à suivre

Depuis le dépôt de cette pétition, l’AREQ suit le dossier de près. Par exemple, le bannissement des sacs de plastique dans la Ville de Montréal était annoncé pour le 1er janvier 2018 et le 22 avril 2018 pour la Communauté métropolitaine de Montréal. Or, la Ville de Montréal pourrait revenir sur sa décision puisque la nouvelle mairesse, Valérie Plante, tient à consulter toutes les études disponibles avant de prendre une décision ferme.

Par ailleurs, l’analyse du cycle de vie environnementale et des coûts de l’utilisation des sacs d’emplettes au Québec par Recyc-Québec est un rapport qui est attendu depuis un bon moment. L’agence gouvernementale indiquait avoir ajouté un volet à son étude qui consiste en la conception par une firme d’un sac écologique en remplacement des sacs en plastique conventionnel. Ainsi, les conclusions de l’étude ne seraient pas dévoilées avant la fin de ce dernier volet.

Un exemple de succès

Pour sa part, la Ville de Brossard interdit les sacs de plastique depuis septembre 2016. Selon le maire de Brossard, cette initiative a permis de favoriser un changement de comportement et une prise de conscience de la population en matière de réduction à la source et de consommation responsable. En janvier 2017, 91 % des commerces étaient conformes à la règlementation.

Enfin, rappelons que plus d'un milliard de sacs de plastique à usage unique sont encore distribués au Québec chaque année et que moins de 15 % de ces sacs sont récupérés dans la province. Or, plusieurs États ont déjà banni la distribution de ces sacs sur leur territoire et plusieurs municipalités québécoises l'ont fait ou feront de même à court terme.