AccueilPublicationsActualitésPlan d’action gouvernemental contre la maltraitance : un autre pas dans la bonne direction

Plan d’action gouvernemental contre la maltraitance : un autre pas dans la bonne direction

16 juin 2017

La ministre responsable des Aînés, Francine Charbonneau, a lancé le Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées du Québec 2017-2022, le 15 juin. Ce lancement coïncidait avec la tenue de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées.

 

L’AREQ était représentée au lancement par sa 2e vice-présidente, Nicole Gagnon, et la conseillère au dossier de l’action sociopolitique et de la condition des femmes, Ginette Plamondon.

 

Par voie de communiqué de presse, l’Association a souligné que ce plan d’action était un autre pas dans la bonne direction. Elle a cependant exprimé des doutes concernant les sommes allouées au plan d’action. Une courte réaction de l’AREQ a été publiée dans le journal Le Soleil du 16 juin.

 

Coup d’œil sur le plan d’action

Rappelons que le Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées du Québec 2017-2022, doté d’une enveloppe financière de 46,7 millions de dollars sur six ans, vise la réalisation de 11 objectifs qui se déclinent en 52 mesures concrètes, notamment :

  • l'organisation d'un forum sur la maltraitance financière;
  • une campagne sociétale visant à dénoncer la maltraitance envers les personnes aînées;
  • la poursuite du service d'écoute et de référence offert par la Ligne Aide Abus Ainés
    (1 888 489-ABUS (2287));
  • la simplification de la mise en place des visites d'amitié auprès des aînés issus des différentes communautés culturelles pour briser leur isolement social et contrer les situations de maltraitance.

 

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter le document complet ou sa vidéo de présentation.