AccueilPublicationsActualités Lise Lapointe élue présidente de l'AREQ

Lise Lapointe élue présidente de l'AREQ

01 juin 2017

Lise Lapointe, du Saguenay–Lac-Saint-Jean, a été élue présidente de l’AREQ au terme du 46e Congrès de l’AREQ. Un communiqué de presse a été diffusé en ce sens.

 

« C’est avec beaucoup de fierté que j’accepte le mandat qui m’est confié. L’AREQ est une grande association, qui regroupe des centaines de bénévoles partout au Québec. Ensemble, on porte des projets et on fait avancer des causes. J’ai hâte de m’atteler à la tâche avec les personnes élues et avec le personnel de l’AREQ pour poursuivre le travail amorcé par mes prédécesseurs », a souligné Lise Lapointe.

 

Rappelons que Lise Lapointe a été la présidente de l’AREQ région Saguenay–Lac-Saint-Jean de 2011 à 2014. Depuis 2016, elle occupait le poste de 1re vice-présidente de l’Association au niveau national.

 

Un nouveau conseil exécutif

Les personnes déléguées au Congrès de l’AREQ ont élu un conseil exécutif formé de cinq membres pour le triennat 2017-2020.

 

Il s’agit de :

  • Présidence : Lise Lapointe (Saguenay–Lac-Saint-Jean)
  • 1re vice-présidence : Claire Bélanger (Québec–Chaudière-Appalaches)
  • 2e vice-présidence : Nicole Gagnon (Bas-St-Laurent–Gaspésie-les-Îles–Côte-Nord)
  • Trésorerie : Marcel Leroux (Abitibi–Témiscamingue)
  • Secrétariat : Christiane Potvin-Lapalme (Montérégie)

 

Hommage à Pierre-Paul Côté

Lors du Congrès, un vibrant hommage a été rendu au président sortant, Pierre-Paul Côté. Celui-ci s’est dit honoré d’avoir présidé l’AREQ au cours des six dernières années et s’est dit fier du travail accompli.

 

« Après quinze années de militantisme à l’AREQ, il est temps pour moi de tirer ma révérence. L’un de mes objectifs, en accédant à la présidence, était de mettre l’AREQ sur la place publique et d’en faire une intervenante incontournable dans les débats concernant les personnes aînées. Je crois honnêtement que nous avons réussi ce défi, grâce au travail d’équipe entre les personnes élues et les personnes ressources de l’Association », a souligné Monsieur Côté.