AccueilDossiersRéforme du mode de scrutin

Réforme du mode de scrutin

Malgré une hausse du taux de participation aux élections québécoises de septembre 2012, le faible taux de participation aux dernières élections a une fois de plus démontré l’incapacité du système actuel à refléter fidèlement les choix et les valeurs de la population québécoise. Ce taux ne peut être analysé sans le relier à notre mode de scrutin actuel qui favorise, entre autres, une surreprésentation des partis établis au détriment des plus petits partis.

Il faut une motivation à toute épreuve pour se déplacer le jour du scrutin sachant que son vote compte uniquement s’il va à la personne qui remporte le siège de la circonscription. Cette motivation a manifestement manqué à 26,4 % des électrices et électeurs inscrits!

Pour contrer l’immobilisme politique actuel, la mobilisation, l’éducation et la sensibilisation sont toujours aussi importantes que jamais. Il faut maintenir la pression sur le gouvernement et les partis politiques pour que le Québec adopte bientôt un nouveau mode de scrutin. Celui-ci devra permettre un plus grand respect de la volonté populaire, du pluralisme politique, ainsi qu’une juste représentation des femmes et de la diversité ethnoculturelle tout en reflétant les particularités régionales du Québec. Pour ces raisons, l'AREQ appuie les actions menées par le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN).

Pour ces raisons, les comités nationaux de la condition des femmes et de l’action sociopolitique de l'AREQ ont organisé, en collaboration avec le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN), en avril 2009 une journée de formation à l’intention des personnes responsables régionales de ces deux dossiers.

Le Mouvement pour une démocratie nouvelle

Le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) est un mouvement citoyen non partisan qui s'emploie à ce que le Québec dispose d'un mode de scrutin respectueux de la volonté populaire, permettant une représentation égale entre les femmes et les hommes, incarnant la diversité ethnoculturelle québécoise ainsi que le pluralisme politique, et attribuant une juste place aux  régions. Son rôle est d'aider la population à évaluer les propositions à la lumière de ces résultats. Pour plus d’information : http://www.democratie-nouvelle.qc.ca