AccueilDossiersPersonnes proches aidantes

Personnes proches aidantes

L’AREQ porte depuis de nombreuses années une attention particulière à la question des personnes proches aidantes. Dans un contexte de désengagement de l'État dans la dispensation des soins de santé et de l'intention du ministre de la Santé et des Services sociaux de favoriser davantage le maintien à domicile des personnes aînées, les personnes proches aidantes sont appelées à jouer un rôle plus important.

Le regroupement des aidants naturels du Québec (RANQ) veille à la reconnaissance des besoins des personnes qui prennent soin bénévolement de leurs proches.

 Les personnes proches aidantes : besoins et revendications

Au moment où le gouvernement québécois s’apprête à consulter la population avec un projet de loi sur la création d’une assurance autonomie visant à favoriser le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie, le Regroupement des aidants naturels du Québec (RANQ) a fait connaître ses demandes en vue d’assurer un meilleur soutien aux personnes qui prennent soin bénévolement de leurs proches.

Au terme d’une vaste consultation nationale, le RANQ pose un constat troublant au regard des besoins des personnes proches aidantes : elles expriment une insatisfaction généralisée quant au soutien qu’elles reçoivent. Parmi les principales difficultés vécues se trouvent les suivantes :

 ·    - L’accès à des mesures de répit se révèle difficile en raison de règles rigides, du coût qui y est associé ainsi que du nombre d’heures limitées qui est autorisé.

·     - Le manque de personnel en soutien aux personnes proches aidantes de même que leur importante rotation associée à la rareté du personnel spécialisé dans le maintien à domicile.

·     - L’absence de reconnaissance officielle de la personne aidante par le réseau de la santé et des services sociaux.

·     - Un accès difficile aux services de soutien et des délais d’attente beaucoup trop longs.

Fort de ces constats, le RANQ a élaboré une plateforme de revendications. Le Regroupement demande, notamment, que des mesures de répit soient offertes gratuitement ou à coût abordable par du personnel qualifié, de façon soutenue et au moment où la personne proche aidante en éprouve le besoin. Ce répit doit être adapté aux besoins de chaque personne, correspondre à la réalité des régions et être accessible en tout temps, dans différents lieux et sous diverses formes.

Sur le plan du personnel, le Regroupement réclame une plus grande stabilité et une meilleure formation de base du personnel rémunéré, qui offre les soins aux personnes proches aidantes et aux personnes aidées, et ce, dans toutes les régions du Québec. Le RANQ revendique également une meilleure reconnaissance officielle du statut de personne proche aidante afin que la personne proche aidante soit consultée relativement aux soins offerts à la personne aidée.

L’AREQ entend donner écho à ces revendications lors de ses interventions publiques sur des dossiers d’actualité qui touchent la réalité des personnes proches aidantes. La plateforme des revendications du RANQ peut être consultée à l’adresse suivante : www.ranq.qc.ca/Plateforme.pdf.

Pour plus d’information concernant le dossier des personnes proches aidantes, nous vous invitons à consulter le site Internet du RANQ.